Ce mardi 16 avril, dans le cadre du Cercle Est-Ouest, Louis Samson s’entretiendra des liens entre l’enseignement de la philosophie et le cinéma.

 

Voici un bref résumé de sa présentation :

 

«Depuis quelques années, on a observé une forte tendance à l’utilisation de longs métrages de fiction et de documentaires dans les classes de philosophie. Il y a toutefois un débat à ce sujet. Certains affirment que cela n’est pas approprié. Personnellement, je ne partage pas cette opinion, dans la mesure où je pense que, à des étudiants de 17 ou 18 ans, l’usage de documents audiovisuels peut apporter une contribution intéressante à la présentation, à l’illustration de certains concepts. Par ailleurs, banaliser leur usage serait une manière de nier la valeur d’œuvres importantes dans la vie culturelle des êtres humains. Le cinéma fait partie de notre patrimoine intellectuel, mais ne peut pas remplacer la littérature. On ne peut pas enseigner la philosophie qu’à partir de films et un usage disproportionné de ce média poserait bien sûr un problème de crédibilité.

 

Cependant, certains passages contenus dans des films peuvent rendre de précieux services à l’occasion aux enseignants. Dans la mesure où de tels documents pourraient être utiles d’un point de vue scolaire, il me semble que l’on peut s’en servir judicieusement. Je partirai donc de ce principe dans cette conférence et je mettrai en évidence certains films, que j’utilise ou que l’on pourrait utiliser, dans le but de soutenir une position philosophique dans l’un ou l’autre des trois cours obligatoires au collégial.

 

Je présenterai ces films en justifiant les raisons pour lesquelles j’en recommande l’usage. Qu’ont-ils de philosophique pour justifier leur visionnage ? Je ferai ainsi une brève présentation des enjeux présents dans ces œuvres en montrant quels objectifs ils permettent d’atteindre dans tel ou tel cours. Cependant, cette communication pourra tout aussi bien intéresser les personnes qui n’enseignent pas la philosophie en leur faisant découvrir des œuvres de grande valeur du répertoire cinématographique.

 

Ce travail s’inscrit dans le cadre de la sortie prochaine de la revue Philosopher, en mai, qui proposera le thème cinéma et philosophie. Une partie de cette communication sera donc publiée dans cette revue. J’espère que nos échanges permettront de poursuivre cette réflexion sur les liens entre la philosophie et le cinéma.

LOUIS SAMSON

Il est présentement professeur de philosophie au cégep de St-Hyacinthe. Il l’a été aussi au cégep de Trois-Rivières pendant plusieurs années. Il s’occupe également de la revue Philosopher. Il a déjà présenté deux conférences devant le cercle Est-Ouest, ainsi que deux textes dans la Quinzaine : au numéro 25 sur l’écrivain Philippe Sollers, et au numéro 81 sur la légitimité de la culture populaire.»

 

*** 

À ne pas manquer…

Au Cercle Est-Ouest,

Ce mardi 16 avril à 19h, au Bistro rue Bonenventure

Entrée libre et gratuite