Le 20 mai dernier, le directeur général du cégep, monsieur Raymond-Robert Tremblay, a assisté à plusieurs présentations de travaux de synthèse des finissants du programme d’études Histoire et civilisation. Abordant des sujets aussi divers que les évènements de mai 68, en France, le discours de Jacques Parizeau à l’issue du référendum de 1995, le Duplessisme, l’anarchisme en Espagne, etc. Les étudiants ont fait preuve de dynamisme dans leur présentation et de rigueur intellectuelle dans leur texte. Afin de les féliciter de leur excellente prestation, le directeur général leur a remis des plumes commémoratives à l’effigie du cégep.

Dans son discours, il a souligné la qualité de ce programme, et la curiosité et l’intelligence dont les étudiants savent faire preuve. Il a insisté sur l’importance de la réflexion dans l’action et le plaisir de la recherche intellectuelle. Ironisant sur « l’inutilité » des disciplines humanistes classiques comme l’histoire, la philosophie et l’anthropologie, il en a profité pour féliciter les enseignants pour la qualité de la recherche et l’inventivité des travaux qu’ils ont encadrés. Enfin, il a encouragé les jeunes diplômés à poursuivre leur quête et à valoriser la vie intellectuelle propre aux disciplines érudites qui les intéressent.

 

etudiants HC 20013
Stéphanie Beaupied (professeure d’histoire), Alexis Gravel, Raphaël Desjardins-Perron, Aurélie Cinq-Mars, Raymond-Robert Tremblay, Directeur général, Marilyne Lethiecq, Eveline Le Rouzes-Ménard, Alexandra Métail, Patrice Létourneau (professeur et coordonnateur du Département de philosophie) et Claudia Verreault.