theoriecreativite

Créativité, génie, imitation, travail, éclairs et autres demi-mythes à revisiter

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (vote : 1, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Se pourrait-il que la créativité, le travail patient et, à la limite, une part «d’imitation», ne soient pas opposés, mais complémentaires ?

Nous l’avons déjà noté, à l’approche du 6e colloque Une cité pour l’Homme, sur le thème de «La cité et les arts», dont c’est présentement la période d’inscriptions, nous nous permettons de publier ici quelques billets à l’intersection de la pensée et des arts (1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 ).

David Galenson a publié, en 2006, une étude sur deux types de «génie» : les «conceptualistes» et les «expérimentalistes».  Les remarques sont embryonnaires, mais pour le plaisir de la réflexion, considérons la chose.  Dans la première catégorie, il y aurait selon lui des «génies» précoces, dont l’œuvre éclorait jeune, comme Picasso, Mozart, Welles, etc.  Dans la seconde catégorie, il y aurait aussi des «génies», mais dont l’œuvre demanderait des années, comme Cézanne, Twain, Hitchcock, Frank Lloyd Wright, Beethoven, etc.  La seconde catégorie, celle des expérimentalistes, semble plus nombreuse.

La suite >