[[ Idéation grâce à la collaboration avec Christian Boisclair ]]
Exercice :
Que conseiller à Firmin qui est tout mêlé ?

Firmin (nom fictif !) a 22 ans et est à sa deuxième année au baccalauréat en «biochimie et médecine moléculaire», à l’Université de Montréal.  Il aime beaucoup ce que ça lui fait découvrir sur le fonctionnement de l’être humain, mais par contre il trouve ça difficile et ça lui demande énormément de temps d’études afin de réussir.  Il a aussi un emploi de serveur dans un bar bien branché, où les pourboires lui permettent d’amasser un montant d’argent assez considérable les trois soirs où il travaille (jeudi, vendredi et samedi).  Cependant, côté sommeil, il n’est vraiment pas au mieux de sa forme, c’est le moins qu’on puisse dire, lors de son cours du vendredi à 8h.  Il peut cependant se recoucher un peu à partir de 15h., afin de regagner des forces avant de retourner travailler au bar le soir.  Originaire de l’extérieur de Montréal, il y vit en appartement avec sa «copine», avec qui il est en couple depuis deux ans.

Depuis trois soirs, deux jeunes femmes viennent au bar où il travaille, pour le courtiser.  Jusqu’à maintenant, Firmin n’a pas vraiment tenté de les refroidir, car leur petit jeu lui rapporte beaucoup en pourboire, mais il ne leur a toutefois pas donné «de signes» trop particuliers (il a un peu fait comme s’il ne réalisait pas trop leur jeu).  Il les trouve cependant très séduisantes.  Mais par contre, il aime sa «copine» et il envisage d’avoir des enfants avec elle plus tard, après les études.  Et d’ailleurs, parlant d’études, Firmin se sent une fois de plus «tout mêlé» : il aime ce qu’il y apprend, mais il ne sait pas comment il trouvera ça plus tard, de travailler à temps plein dans un laboratoire pharmaceutique, à faire des analyses.  Quoique d’un autre côté, qui sait s’il ne pourrait pas ainsi contribuer à la découverte de nouveaux médicaments ?  Et d’un autre côté, comme ça lui demande de nombreuses heures d’études et qu’on est au mois de novembre (à l’approche de la fin de session), il pense parfois à arrêter ses études.  Mais par contre, il est en deuxième année de bacc., à peu près à mi-chemin de l’obtention de son diplôme et il y a déjà mis bien des efforts.  Par ailleurs, qu’arrivera-t-il avec son travail de serveur dans le «bar bien branché», lorsqu’il va vieillir ?  Et les deux séduisantes jeunes femmes qui lui tournent autour ?  Et l’histoire, la «mémoire commune», qu’il a tissée au fil du temps avec sa «copine» ?  Décidément, Firmin ne sait plus quoi penser…

À propos de tout cela, que lui conseillerait :
(1) Un hédoniste radical ?  (Et expliquez clairement quel serait le raisonnement d’un hédoniste radical)
(2) Un hédoniste modéré ?  (Et expliquez clairement quel serait le raisonnement d’un hédoniste modéré)
(3) Un épicurien ?  (Et expliquez clairement quel serait le raisonnement d’un épicurien)
(4) Un kantien (ou un partisan de l’une ou l’autre des alternatives à Kant) ?  (Et expliquez clairement quel serait le raisonnement d’un kantien)