Markus GabrielEn septembre 2014 est paru aux Éditions JC Lattès la traduction française du dernier livre de Markus Gabriel (C.V.) : Pourquoi le monde n’existe pas. Figure médiatisée de la philosophie contemporaine, Markus Gabriel est un jeune philosophe allemand (né le 6 avril 1980) sensible aux langues (il en parle dix), s’inscrivant dans le courant dit du «Nouveau réalisme». Le «Nouveau réalisme», lancé par Maurizio Ferraris en avril 2011 avec son Manisfeste, se veut une ontologie développée en réaction au constructivisme ontologique dont le tort serait de confondre ontologie et épistémologie.

 

Devenu en 2009 le plus jeune titulaire d’une chaire de philosophie en Allemagne, Markus Gabriel considère que si les choses existent, il n’y a en revanche pas «un» monde qui existe en tant que synthèse de tous les existants – le monde demeurant plutôt un horizon – et que de cette confusion préalable viendraient tant les impasses du naturalisme que celles de l’idéalisme.

 

Notons que Markus Gabriel, parfois critiqué pour ses affirmations de «nouveauté» philosophique ou même de «rupture radicale» qui peuvent sembler péremptoires, est cependant aussi mêlé à une polémique avec Gabriel Vacariu, celui-ci s’interrogeant sur un potentiel plagiat.

 

Voici la présentation de l’éditeur français de ce livre :

«La vie, l’univers et tout le reste… chacun d’entre nous s’est probablement déjà souvent posé la question de savoir ce que tout cela veut dire au juste. Où nous trouvons-nous? Ne sommes-nous qu’un agrégat de particules élémentaires dans un gigantesque réceptacle qui contient le monde ? (…)

Pourquoi le monde n'existe pasJe vais développer dans ce livre le principe d’une philosophie nouvelle qui part d’une idée fondamentale simple : le monde n’existe pas. Comme vous le verrez, cela ne signifie pas qu’il n’existe absolument rien. Notre planète existe, mes rêves, l’évolution, les chasses d’eau dans les toilettes, la chute des cheveux, les espoirs, les particules élémentaires et même des licornes sur la lune, pour ne citer que quelques exemples. Le principe qui énonce que le monde n’existe pas implique que tout le reste existe. Je peux donc d’ores et déjà laisser entrevoir que je vais affirmer que tout existe, excepté le monde. » – Markus Gabriel (
Traduit de l’allemand par Georges Sturm)
L’auteur
Né en 1980, Markus Gabriel est devenu en 2009 le plus jeune titulaire d’une chaire de philosophie d’Allemagne. Il enseigne à l’université de Bonn et donne régulièrement des cours dans de prestigieuses universités à travers le monde. Il maîtrise près d’une dizaine de langues, dont le français, le chinois et le grec ancien.»