ISSN 1927-4211

Logo département de philosophie - PhiloTR - https://philosophie.cegeptr.qc.ca -

Conférence de Syliane Charles sur la pertinence du philosophe Spinoza en psychologie contemporaine

[NDLR : nous reproduisons ici un communiqué du Cercle Est-Ouest [1]]

_________________________________________________________________________

Notice Biographique :

Détentrice d’une maîtrise de l’Université de Nancy, dans sa région natale en France, Syliane Charles (Malinowski-Charles pour ses publications) a reçu son doctorat en philosophie de l’Université d’Ottawa en 2002 avec une thèse sur Spinoza.

 

Elle a commencé sa carrière à Temple University (Philadelphie) avant de poursuivre ses recherches et son enseignement au Québec, à l’Université Bishop’s tout d’abord, à Sherbrooke, puis à l’Université du Québec à Trois-Rivières depuis 2011.  Auteure d’une monographie sur Spinoza, Affects et conscience chez Spinoza.  L’automatisme dans le progrès éthique (2004) et de nombreux articles sur la philosophie moderne, elle s’intéresse à la relation entre esprit et corps, aux passions (dans une perspective ontologique ou morale), à l’élan vital et au statut épistémique de la sensibilité chez des auteurs du XVIIe siècle tels que Spinoza, Descartes, Malebranche ou, plus récemment, Hobbes.

 

Nominée en 2009 pour le prix Aurore du Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada, qui souligne la qualité exceptionnelle des travaux d’un nouveau chercheur, elle a codirigé, avec Sébastien Charles, Descartes et ses critiques (2011), qui a connu une réédition en 2014 à Paris chez Hermann, et, chez Hermann encore, Sagesse et bonheur.  Études de philosophie morale (2013) avec Benoît Castelnérac (Université de Sherbrooke).

 

Depuis 2009, elle co-organise chaque année le Séminaire québécois en philosophie moderne / Québec Seminar in Early Modern Philosophy.  Ses travaux actuels incluent la préparation d’un numéro spécial de la revue Dialogue sur le thème « Identité et individuation de l’antiquité à l’époque moderne », la publication de différents articles sur son projet de recherche 2013-2016 au FRQSC portant sur « Hobbes et Spinoza, penseurs du conatus », la direction de la revue électronique Cahiers du Séminaire québécois en philosophie moderne / Working Papers of the Quebec Seminar in Early Modern Philosophy, et l’édition, sous contrat chez Vrin, des Premiers éléments des sciences du bénédictin François Lamy (1706).

 

Voici le résumé de la conférence de madame Syliane Charles :

« La pertinence de Spinoza pour la psychologie contemporaine »

Cercle Est-Ouest,

Trois-Rivières, le 28 février 2018,

19h au Mondo resto-bar [2] (120, rue Des Forges)

Syliane Charles, UQTR

 

Depuis quelques années, un nouveau courant de recherches parmi les spécialistes de Spinoza français vise à montrer la pertinence de sa pensée pour les sciences humaines et sociales. Sous l’influence de ce courant d’études, j’entends montrer que la philosophie de Spinoza peut servir de modèle à la fois théorique et pratique pour un grand nombre de problématiques traitées en psychologie contemporaine, notamment dans le courant nord-américain de la psychologie expérimentale. Dans le cadre de cette conférence, j’énoncerai plusieurs voies encore à explorer en ce sens (par exemple, l’utilité de Spinoza pour plusieurs aspects de la psychologie cognitive, notamment les biais perceptifs et la cognition incarnée), et je me concentrerai en particulier sur l’utilisation possible de la philosophie de Spinoza en psychothérapie cognitivo-comportementale (sur la base d’une comparaison avec Ellis et Beck).

 

Syliane Charles, professeure agrégée en philosophie

Département de philosophie et des arts (www.uqtr.ca/philo [3])

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Secrétaire de la Société de Philosophie des Régions au Cœur du Québec (https://sprcq.wordpress.com/ [4])

Membre du Laboratoire sur l’histoire et la pensée modernes de l’UQTR (www.uqtr.ca/labo-hpm [5])

Co-Rédactrice-en-chef de la revue électronique Studia de philosophia moderna (www.uqtr.ca/sqpm-cahiers [6]).