C`est du 20 au 25 novembre 2013 qu`aura lieu la 36e édition du Salon du livre de Montréal (SLM), dans le grand hall d`exposition de la Place Bonaventure. Cette année, le SLM aura un pays comme invité d`honneur : Haïti. Signalons que l`année 2013 marque les 50 ans des Éditions Boréal (2000 titres), les 25 ans des Éditions Septentrion (400 titres) et les 10 ans des Éditions Le Quartanier.

Parmi les huit invités d`honneur, on retrouve Annie-Claude Thériault. Née à Ottawa en 1978 de parents acadiens, elle a grandi à Gatineau, en Outaouais. Après avoir complété une licence en philosophie à l’Université de Caen (France), elle termine une mineure en lettres françaises et une majeure en philosophie à l’Université d’Ottawa. Elle complète sa maîtrise à l’Université du Québec à Montréal autour de la question du conflit en démocratie chez l`historien et homme politique français Alexis de Tocqueville (1805-1859). Elle s’intéresse particulièrement à la philosophie politique contemporaine (Pierre Manent, Marcel Gauchet) et aux questions liées à la démocratie moderne. Elle a participé avec Pierre Després à la rédaction d’un manuel collégial : Éthique et politique : la société en questions. Anjou (Québec), Éditions CEC, 2008. 312 p. Elle prend parfois la plume dans les journaux et les revues. En ce sens, madame Thériault a signé un article intitulé « Pierre Manent contre le gouvernement minoritaire », dans « Le Devoir de philo » du 17 février 2010. 

Annie-Claude Thériault.

Originaire de l’Outaouais, Annie-Claude Thériault habite à Montréal et est, depuis 2005, professeure de philosophie au Collège Montmorency, situé à Laval, au Québec. Tour à tour libraire, étudiante, voyageuse et sportive du dimanche, elle se passionne pour la littérature et la philosophie politique. Elle a déjà remporté plusieurs concours de nouvelles pour lesquelles elle remporte plusieurs prix littéraires : Prix littéraire de l’Ambassade de France, Prix littéraire Antonine Maillet / Acadie-vie, Concours littéraire des étudiants de Basse-Normandie, Concours universitaire de la nouvelle, Concours littéraire Critère.

 

 

Quelque chose comme une odeur de printemps

 

Quelque chose comme une odeur de printemps (Éditions David, coll. « Voix narratives », 2012, 176 p.) est son premier roman, avec lequel elle a remporté le Prix des lecteurs Radio-Canada 2013, prix littéraire qui vise à mettre en valeur la littérature francophone en milieux minoritaires canadiens et doté d`une bourse de 5000 $. Elle a aussi reçu, pour ce même roman, le Prix littéraire Jacques-Poirier – Outaouais 2013, prix assorti d’une bourse de 1500 $. Elle était sur la scène Jacques-Poirier, le samedi 2 mars 2013 à 18 h 30 dans le cadre d’une entrevue au Salon du livre de l’Outaouais.

Au centre de ce drame à la fois réaliste et humoristique se trouve Béatrice, une jeune adolescente de 13 ans aux prises avec un grand frère schizophrène. Annie-Claude Thériault voit son premier roman récompensé comme meilleure oeuvre de fiction franco-canadienne publiée au cours de l’année. L’oeuvre primée a été dévoilée au cours d’un volet spécial de l’émission Pénélope McQuade diffusée à la télévision de Radio-Canada le lundi 22 avril à 21h00 en présence de la lauréate et de l’écrivain Bryan Perro, président d’honneur du Prix des lecteurs 2013 et à qui l’on doit les populaires séries jeunesse Amos Daragon et Wariwulf. Remis par un jury bénévole composé de huit passionnés de lecture, le Prix des lecteurs Radio-Canada est assorti d’une bourse de 5000 $.

Au programme des activités, quelques-unes retiennent notre attention :

 

Mercredi, 20 novembre

À la Salle 3 à 16h30, l`Institut Philos présente : Les trois passoires de Socrate. Le premier tome d`une trilogie Le voyage de philo – Lorsque la philo se met au service du bonheur des enfants. Le livre offre des outils pour le développement de la pensée logique et éthique chez les jeunes.

Vendredi, 22 novembre

Au Carrefour Desjardins (niveau 4) à 14h30, Lux éditeur présente : 50 ans de Parti pris. Disparue en 1968, la revue Parti pris laisse derrière elle une trace dont la lueur persiste encore. Jacques Pelletier, coordonnateur de l`anthologie Parti pris (2013) s`entretient avec Jean-Marc Piotte, co-fondateur et Jonathan Martineau, auteur de l`ouvrage Les Marxistes anglo-saxons (Lux Éditeur, 2013) sur l`héritage de cette aile combative de la jeunesse socialiste et indépendantiste des années 60.

Au Carrefour Desjardins à 15h30, le SLM présente « Confidence d`écrivain ». Gilles Archambault reçoit Annie-Claude Thériault, auteure de Quelque chose comme une odeur de printemps (Éditions David).

À l`Espace Archambault (niveau 4) à 13h00, les Éditions CARD présentent une Table ronde sur les impacts des médias sociaux et d`Internet. Quels sont les impacts pour la famille, l`école et la société de la présence dans nos vies des médias sociaux et d`Internet ? Comment vivre en équilibre et comment s`adapter à cette réalité virtuelle omniprésente ? Un débat d`actualité où des enseignants, des journalistes et des mères de familles partageront leurs réflexions et leurs pistes de solution.

Samedi, 23 novembre

Au Carrefour Desjardins à 13h00, les Éditions Boréal présentent : La participation des citoyens aux décisions publiques est-elle possible ? Souhaitable ? On reconnaît principalement deux conceptions de la démocratie : représentative et participative. Pour l`occasion, Malorie Flon, de l`Institut du Nouveau Monde (INM), Florence Piron, de l`Université Laval et Eugénie Dostie-Goulet, de l`Université de Sherbrooke débattront des moyens d`accroître le rôle des citoyens dans l`espace collectif tout en favorisant la construction d`une démocratie plus saine. L`animation est confiée à Miriam Fahmy, directrice des publications, INM.

À l`Espace Archambault à 16h30, une Table ronde est organisée à l`occasion des 70 ans du Petit Prince en Amérique. On pourra alors entendre Delphine Lacroix de la succession Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), Alban Cerisier, éditeur en charge des fonds patrimoniaux aux Éditions Gallimard et Thomas de Koninck, professeur de philosophie à l`Université Laval et qui aurait inspiré, à l`âge de 8 ans, le personnage du Petit Prince.

À la Salle 3 à 18h00, l`Institut Philos présente : La charte des droits des enfants / The Charter for Children. Il s`agit d`une nouvelle série de livres illustrés expliquant les droits et les valeurs de la Charte des droits et libertés canadienne avec des questions et des notes aux parents. Présentation bilingue.

Dimanche, 24 novembre

À l`Espace Archambault à 15h30, le SLM présente : Autofiction ou imagination… ? Famille, enfance, provenance, exil, etc. Les sources personnelles auxquelles les écrivains s`abreuvent sont nombreuses. Est-ce que ces influences ne font que des récits et de l`autofiction, ou si elles servent plutôt de tremplin pour inventer des mondes éloignés de leur vécu ? Les participants seront : Fredric Gary Comeau, Vertiges (XYZ), Yanick Lahens, Juste un lieu humain – Bonjour voisine ! (Collectif Haïti-Québec), William S. Messier, Dixie (Marchand de feuilles), Annie-Claude Thériault, Quelque chose comme une odeur de printemps (Éditions David) et François Turcot, Mon dinosaure (La Peuplade). L`animation est confiée à Claudia Larochelle.

À l`Agora (niveau 4) à 15h45, les Éditions Hurtubise présentent : L`avenir du savoir et la marchandisation de l`éducation. Dans La Prison de l`urgence, de Jean-Jacques Pelletier, ancien professeur de philosophie, Néo-Narcisse est dépeint comme un consommateur de culture, d`émotion et d`idéologie; il est valorisé par le regard que lui procurent les biens qu`il consomme. Dans 2054 d`Alexandre Delong, les individus sont cotés en bourse en fonction de leurs études. Réflexions sur le savoir à l`ère du capital humain. L`animation est confiée à Ianick Marcil.

Info. : http://salondulivredemontreal.com