Informations

Rencontre avec Joëlle Tremblay à propos de l’industrialisation du système d’éducation

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

D’ordinaire, on aime rappeler que le savoir est avantageux. Condorcet se demandait plutôt à qui l’ignorance profite-t-elle? C’est dans cet esprit que j’animerai le mercredi 13 septembre, à compter de 18 heures, à la librairie L’Exèdre, une rencontre avec Joëlle Tremblay, professeure de philosophie au Cégep de Granby et auteure d’un essai sur L’inéducation : l’industrialisation du système d’éducation au Québec (éditions Somme toute, 2017), ouvrage préfacé par le philosophe Thomas De Koninck. L’entrée est libre, comme il se doit. La librairie est située au 910, boulevard du Saint-Maurice. Pour obtenir des informations supplémentaires, vous pouvez joindre une libraire au 819-373-0202.

 

À la une du Devoir, le 9 juin dernier, le journaliste Marco Fortier soulignait : « Curieuse ironie. Le jour même où nous avons rendez-vous avec l’auteure d’un essai sur « l’industrialisation du système d’éducation au Québec », l’homme d’affaires Mitch Garber suggère au gouvernement de donner 1000 $ à chaque diplômé du secondaire. » Il semble donc que dans certains milieux l’appât du gain soit reconnu comme un motif raisonnable de persévérance scolaire. En est-il autrement pour quiconque se plait aujourd’hui à vanter les mérites de l’économie du savoir? Joëlle Tremblay répondra, entre autres, à cette question d’intérêt public.

 

Voici l’article publié à la une du Devoir :

http://www.ledevoir.com/culture/livres/500771/industrialisation-de-l-ecole

 

 

Selon Condorcet, « il n’y a pas de liberté pour l’ignorant. » Il faudrait peut-être nous le remettre en mémoire.

 

Christian Bouchard

Animateur et conférencier

Ancien chroniqueur au Nouvelliste et à la radio de Radio-Canada

Redécouvrir Descartes

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

Descartes est souvent un mal-aimé des cours au collégial. Parfois jugé rébarbatif par les étudiant.e.s, difficile à enseigner pour les professeur.e.s, il est pourtant incontournable dans le cours 102. Comment lui redonner ses couleurs, son élan et toute son actualité ? Cet article de Colas Duflo intitulé « Y a-t-il une actualité de Descartes? » apporte un vent de fraîcheur au lecteur désireux d’aborder à neuf le penseur. En soulignant l’amour pour la vie du philosophe, on trouve un Descartes accessible et inspirant. Son projet est d’abord celui de philosopher pour soi-même dans le but ultime de s’aider à vivre par la vérité.

Cet article nous invite ainsi à refaire avec ce « je » qui nous accompagne, celui de Descartes et le nôtre, l’expérience bouleversante de la philosophie.

À lire de toute urgence pour dépoussiérer ce fameux philosophe  ici.

En prime, une petite BD traduite en français de la version classique anglaise disponible sur le site Existential Comics.

Bonne lecture !

 

Colloque sur les Carnets de Wittgenstein

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

Les jeudi 4 mai à l’UQAM, vendredi 5 mai à l’UQTR et samedi 6 mai au Musée québécois de culture populaire aura lieu un colloque international sur les Carnets 1914-1916 de Wittgenstein.

 

On peut consulter le site de l’événement pour lire la présentation des enjeux de ce colloque, ainsi que la programmation.

 

Pour informations : Mathieu Marion (UQAM) et Jimmy Plourde (UQTR).