C`est du 16 au 20 novembre 2006 qu`aura lieu la 29e édition du Salon du livre de Montréal (SLM), dans le grand hall d`exposition de la Place Bonaventure. Il accueillera cette année 1450 auteurs et illustrateurs québécois et d`ailleurs. L`événement, pour une deuxième année consécutive, est sous la présidence d`honneur de Micheline Lachance, journaliste et romancière, et a pour thème « Incontournable ». Chaque année, 120,000 personnes franchissent les tourniquets du SLM. Par comparaison, le dernier Salon du livre de Paris, tenu en mars 2006, a attiré 174,000 visiteurs. Mentionnons que le SLM est le deuxième salon du livre francophone de son importance après celui de Paris; de plus, on apprend qu`il se publie pas moins de 5000 titres annuellement au Québec. Cette année, l`histoire nord-américaine est à l`honneur au Carrefour Desjardins. Cinq cents ans d`histoire du Québec, du Canada, des États-Unis et du Mexique revisités par les historiens et les géographes, mais aussi imaginés par les romanciers d`ici et d`ailleurs. Quant à la liste des invités d`honneur, elle regroupe pour l`occasion des gens de tous les horizons : Jacques Godbout, Lucie Pagé, Félix Maltais, Camille Laurens, Jean-Marc Dalpé, Bryan Perro, Marie-Hélène Poitras et Chen Jian Hong.

Une exposition ainsi que des débats seront consacrés à Léopold Sédar Senghor (1906-2001), poète et homme politique sénégalais dont on célèbre le 100e anniversaire de la naissance cette année. Parmi une foule d`activités, deux retiennent notre attention. D`abord, le 16 novembre à 20h15 sur la Place Cascades « Quand la poésie philosophe », un débat sur l`apport de la philosophie à la création littéraire (ou son intrusion dans cette dernière) et de l`aphorisme comme genre poétique, animé par Danielle Shelton avec Raoul Duguay, Patrick Coppens et Marc Vaillancourt. Puis, le 17 novembre à 18h00 à la Grande Place, les Éditions MultiMondes présentent « L`avenir d`une illusion » à propos de la place de la religion en cette ère de laïcité. Deux spécialistes débatteront des fondements de la religion et de sa persistance dans une perspective scientifique et humaniste. Pour Hervé Fischer, elle est une illusion qui handicape la pleine réalisation du potentiel humain. Pour Daniel Baril, elle est une illusion créée par nos mécanismes cognitifs. Dieu est-il un produit de la culture ou de la génétique ? La rencontre sera animée par Yanick Villedieu avec Daniel Baril, anthropologue et journaliste, auteur de La grande illusion (MultiMondes) et Hervé Fischer, artiste et philosophe, auteur de Nous serons des dieux (VLB).

Info. : Site Web