Il y a celui que je crois être, il y a celui que je voudrais être, il y a celui que je suis pour les autres, et il y a, enfin, ce que je suis. À tout cela, il faut ajouter les circonstances qui peuvent me déterminer à être de telle ou telle manière, imprévisiblement.

Crash (Collision), film récipiendaire de l’Oscar du meilleur film de l’année (2006), est un poème des plus subtils, en dépit des apparences (on se croirait, au départ, dans un film américain de série B dans lequel « on va casser du noir »), à la difficile et improbable vocation d’être un homme.

La suite >