Allocution amicale de Patrice Létourneau en l’honneur de Pierre Lemay

à l’occasion de sa prise de retraite

Le vendredi 23 mai 2014

Au Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac

 

Cher Pierre,

Chers collègues,

Chers retraités,

Chers enfants de Pierre,

Chers amis,

 

Voici venu le moment d’une nouvelle étape dans ta vie Pierre, après avoir enseigné la philosophie au Cégep de Trois-Rivières depuis 1977 – c’est-à-dire depuis 37 ans. Et comme je sais que tu apprécies les statistiques, j’ai fait une évaluation rapide : ça représente plus de 11000 étudiants que tu as initiés à la vie des idées au cours de toutes ces années ! Plus de 11000 ! Au-delà de la statistique, je me demandais comment me représenter un tel nombre. Je n’ai pas vraiment trouvé, sauf que… Pierre, réalises-tu que même les donneurs de sperme n’ont pas une incidence sur autant de vies ! Tu es le Starbuck de l’enseignement !

 

En me préparant pour cette allocution, j’ai réalisé que j’aurais beaucoup à dire. Aussi, pour faire un clin d’œil au passé départemental dans lequel tu as évolué, je me permettrai de reprendre la formule de l’un de tes anciens coordonnateurs, Marcel Gibeault, en disant que «je serai bref». Ce qui signifie, si j’ai bien compris, que ça sera long.

La suite >