ÉLECTIONS FÉDÉRALES CANADIENNES 2015

 

Canada

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Dossier préparé par Pierre Lemay, enseignant retraité du Cégep de Trois-Rivières

 

 

Logo-PhiloTR[1]

 

  https://philosophie.cegeptr.qc.ca/

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

SOMMAIRE

 

 

1.    Informations

2.    Élections Canada

3.    Sondages

4.    Débats des chefs

5.    Circonscription électorale de Trois-Rivières

6.    Principaux chefs politiques canadiens

7.    Sites officiels des partis politiques

8.    Boîte à outils

8.1    Sites Web institutionnels au Canada

8.2    Blogues électoraux

8.3    Journaux & Télévision

8.4    Lexiques de termes politiques

8.5    Bibliographie

8.6    Choix de citations

8.7    Éléments théoriques

8.8    Sujets de dissertation

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

 

1.      INFORMATIONS

 

 

Dissolution du Parlement :   Le 2 août 2015, le Premier ministre du Canada Stephen Harper se rend à Rideau Hall (Ottawa) pour demander au Gouverneur général du Canada, David Johnston, de dissoudre le Parlement canadien.

 

Élection fédérale :   lundi, le 19 octobre 2015 (42e élection générale)

 

Vote par anticipation : 9,10,11 et 12 octobre 2015

 

En date du 13 octobre 2015, Élections Canada mentionne que 3,6 millions de personnes ont participé au vote par anticipation dans l`ensemble du pays, soit une hausse de 71 % par rapport aux élections fédérales de 2011. Ce même organisme affirme que 850,000 électeurs ont voté vendredi au Canada; 780,000 électeurs pour la journée de samedi et 767,000 électeurs pour la journée de dimanche. Cela représente une hausse de 16 % par rapport à l`élection précédente. En 2011, au cours des trois jours de vote par anticipation, 2,077 000 électeurs avaient voté. Par ailleurs, Élections Canada indique que plus de 70,000 électeurs s`étaient inscrits et ont voté dans les bureaux installés sur 38 campus, 13 centres communautaires et deux YMCA dans le cadre d`un projet expérimental.

En Mauricie, c`est 54,000 citoyens qui ont voté par anticipation. Dans la circonscription de Trois-Rivières, 15,394 personnes ont voté par anticipation, soit un taux de participation de 16,94 %.

Mentionnons que 942,008 Québécois ont fait valoir leur opinion durant le vote par anticipation. À l`échelle canadienne, c`est 3,633 422 électeurs qui ont accompli le même geste.

 

Nombre de bureaux de vote au pays : 400

 

Durée-campagne électorale :   78 jours (11 semaines), soit la plus longue campagne électorale depuis 1872.

 

Candidature :  Le lundi, 28 septembre 2015 à 14h00, était la date limite pour se porter candidat à l`élection du 19 octobre 2015. Après cette date, tout candidat qui abandonne ou est expulsé, ne pourra pas être remplacé par son parti sur le bulletin de vote. À l`échelle nationale, ce sont 1747 candidats qui se sont inscrits en vue des élections du 19 octobre, soit le plus grand nombre enregistré depuis l`élection du 27 novembre 2000. Des 23 partis à se disputer les suffrages, seuls le Parti conservateur et le Nouveau Parti démocratique avaient inscrit un candidat dans chacune des 338 circonscriptions du pays, en date du 28 septembre 2015. Le Parti libéral en comptait 336.

 

Circonscriptions :   338 en 2015 (308 en 2011), soit 30 de plus que lors du scrutin de 2011, en raison du redécoupage de la carte électorale. Au Québec, ce sera 78 députés au lieu de 75. Les circonscriptions canadiennes comptent en moyenne 75,000 électeurs.

 

Dernier scrutin :   2 mai 2011

 

Électeurs potentiels :   25 millions

 

Taux de participation * : Le taux de participation  s`est approché de la barre des 80 % à trois reprises seulement au début des années 1960. Autrement, il a varié entre 70 % et 75 %, avant de redescendre graduellement à compter de 1993 jusqu`à plus ou moins 60 %.

 

En ce qui concerne l`intérêt des jeunes électeurs, la baisse est encore plus marquée. En effet, ils votent dans une proportion moindre que leurs aînés. Toutefois, on observe un déclin abrupt de leur participation électorale depuis les élections de 1984. De fait, seulement 38.8 % des 18-24 ans ont voté aux élections de 2011, où le taux moyen de participation était de 61.1 %.

 

* Source :   Descôteaux, Bernard, Le Devoir, CVI, no 212 (19-20 septembre 2015), p. B4.

 

Coût d`une élection de 37 jours en 2015 : 375 M$

 

Dépenses : Les partis ne pourront dépenser plus de 50 millions de dollars, et chaque candidat, environ 200,000$ en moyenne. Toutefois,  la loi permet d`accroître le plafond des dépenses dans le cas d`une campagne électorale plus longue.

 

Cagnottes des partis * :

 

PC  :     36,6 millions $

NPD :   16.3      

PLC :    25.5

BQ   :     1.5                                             

PV    :    4.9

 

* Source :   Élections Canada; aussi : Le Devoir, CVI-171 (1er-2 août 2015), p. A3

 

Répartition des sièges à la dissolution de la Chambre des communes * :

 

 

Chambres des communes

 

Chambre des communes, Ottawa

 

 

                 Canada         Québec

 

PC    :        159                5

NPD :        95                 54

PLC  :        36                 7

 

BQ    :        2                  2

PV    :        2

IND.  :        8                  5

F&D  :       2                   2   (Forces et démocratie)

Vacants :   4

 

* Source :   Le Devoir, CVI, no. 206 (12-13 septembre 2015), p. A7.

 

 

Médias québécois * :

 

Il semble que le début de cette longue campagne fédérale suscite beaucoup moins d`attention dans les médias québécois que lors des élections de 2011. Le journal La Presse a recensé 1436 reportages sur l`un ou l`autre des chefs fédéraux publiés ou diffusés dans les principaux médias québécois durant les 25 premiers jours de la campagne. C`est 1000 de moins que lors des 25 premiers jours de la campagne de 2011.  Il s`agit là d`une baisse de 42 % selon M. Jean-Herman Guay, politicologue à l`Université de Sherbrooke.

 

* Source : Le Nouvelliste, 95e année, no. 255 (31 août 2015), p. 7.

 

Pourcentage de femmes candidates par parti * :

 

               Québec

 

PC   :        11.8 %

NPD :        47.4 %        (37 sur 78 candidats sont des femmes)

PLC :         26.7 %        (20 femmes recrutées à ce jour sur 75)

BQ    :       27.6 %        (21 candidates confirmées sur 76)                                 

PV    :       14.3 %        (3 candidates sur 21)

 

* Source : Le Devoir, CVI – no. 195, (29-30 août 2015), p. A3.

 

En 2011, 76 femmes ont été élues, portant leur représentation à 24.7 % **.

 

** Source : Le Devoir, CVI – no. 195, (29-30 août 2015), p. B4.

 

Le vote des jeunes aux élections fédérales * :

 

2006 :   43.8 %

2008 :   37.4 %

2011 :   38.8 %

 

* Source : L`Hebdo Journal, 50e année, no. 30 (30 septembre 2015), p. 3

 

L`élection en chiffres * :

 

26,4 millions d`électeurs

338 circonscriptions

20,000 lieux de vote

65,000 bureaux de vote

105,140 urnes

230,000 travailleurs électoraux

5,000 ordinateurs

244,377 crayons

8,000 lignes téléphoniques

 

* Source : Le Nouvelliste, 95e année, no. 295 (19 octobre 2015), p. 2.

 

 

La suite >