Le 9 avril 2007 est décédé au Mans (Sarthe) le philosophe français Alain Etchegoyen à l`âge de 55 ans des suites d`un cancer. Il y était hospitalisé depuis le 28 mars. Cet intellectuel éclectique était aussi féru de football et de gastronomie. Sur ce dernier sujet, le disparu faisait connaître son point de vue lors d`un dialogue avec le cuisinier Pierre Gagnaire et le chercheur au Collège de France et à l`Institut national de la recherche agronomique Hervé This dans un article intitulé « Qu`est-ce qu`un repas réussi ? » et reproduit dans Philosophie Magazine, no. 4 (octobre-novembre 2006) aux pages 28 à 31.  Il avait cofondé le mouvement Agir avec Martine Aubry, maire socialiste de Lille. Avec celle-ci, il avait travaillé sous Lionel Jospin à la mise en oeuvre des emplois jeunes. Il avait été collaborateur de Marylise Lebranchu au ministère de la Justice. Il a mené un parcours intellectuel et professionnel protéiforme et inclassable, entre salles de cours de lycées, studios de télévision ou cabinets ministériels de gauche comme de droite. Bref, il était un touche-à-tout boulimique.

Il naît le 16 novembre 1951 à Lille, de mère lilloise et de père chef d`entreprise d`origine basque. Bardé de diplômes – normalien, agrégé de philosophie, il est titulaire d`une maîtrise sur la thermodynamique sous la direction de Michel Serres. Élève des Jésuites, il mène de brillantes études de lettres qui le conduisent à l`École normale supérieure et à l`université parisienne Panthéon-Sorbonne. De 1976 à 1981, il est professeur de philosophie aux lycées de Coulommiers en Seine-et-Marne. Il enseigne en classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand à Paris depuis 1981 et au lycée professionnel Galilée de Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine.

La suite >