Philosophie Magazine, no. 22 (septembre 2008), 98p. [10.50$]

Le Dossier a pour thème « Le XXIe siècle sera-t-il religieux ? ».

Dans la section Dialogue, l`avocat pénaliste Thierry Lévy et le philosophe montréalais Marc Angenot confrontent leurs points de vue sur la rhétorique. Pour le premier, elle est une vertu alors que pour le second, elle est une impasse. Pour Lévy, dans le prétoire, le pouvoir qu`elle a de révéler, d`expliquer et de convaincre y conserve une grande efficacité. Il la considère comme une forme de combat ritualisé. Et l`avocat de conclure que « la rhétorique montre son utilité, puisque c`est le seul moyen que l`homme possède pour tenter d`apaiser les tensions autour de lui, de rendre justice et de sortir de l`opacité existentielle dans laquelle il se trouve » (p.29). Pour sa part, Angenot soutient que la rhétorique aide à argumenter en toute circonstance, mais conduit, le plus souvent à un dialogue de sourd. En ce sens, il allègue que « rien n`est plus insupportable que de parler à quelqu`un qui donne l`impression d`utiliser le même vocabulaire que vous, mais qui ne donne pas à ces mots le même sens que vous : le sens qui vous paraît normal. Lorsqu`on bute sur les termes de l`échange, il y a ce que j`appelle une coupure cognitive » (p.28). Néanmoins, il affirme que « la rhétorique si elle ne remplit pas son objectif premier qui est de convaincre permet au moins à chaque partie de formuler ses raisons d`exister face à l`autre » (p.29).

La suite >