Le vendredi 23 août 2019 est décédé Marcel Gaudet, qui fut le tout premier coordonnateur du département de Philosophie de notre institution, lors de la création du Cégep de Trois-Rivières en 1968.

Voici sa notice nécrologique, telle qu’elle figure sur le site du Centre funéraire Rousseau :

Gaudet (B.Péd., L.Th., D.Ph.), Abbé Marcel

1927-2019


Au Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières (ex-Hôpital Sainte-Marie), le 23 août 2019, est partie rencontrer son Créateur éternel l’âme immortelle de son fils bien-aimé, Monsieur l’abbé Marcel Gaudet, de la paroisse Notre-Dame-de-l’Alliance (communauté de La Visitation-de-la-Sainte-Vierge), Trois-Rivières, pour recevoir la juste part qui lui revient de la gestion des talents qu’il lui a confiés durant toute sa vie (cf. Mt 25, 14-30).


Dieu l’a choisi pour représenter spécialement son Fils, Jésus, comme prêtre de son Église. L’abbé Marcel a répondu généreusement à cet appel et a donné sa vie toute entière au service de son Royaume et pour le salut de ses frères et sœurs. Jusqu’à ses 92 ans et 7 mois de vie, il a servi son Maître, surtout comme professeur de philosophie. Il fut aussi chapelain des Sœurs Dominicaines et vicaire dominical dans quelques paroisses et à l’Hôpital Cooke. Il s’est impliqué particulièrement dans le Scoutisme catholique auprès des jeunes comme aumônier diocésain, puis aumônier national de la branche « Route ». Jésus l’a finalement uni à ses souffrances sur la Croix par la maladie dans les dernières années, acceptée avec foi et sérénité.


L’abbé Marcel est le fils de feu David Gaudet et de feu Gertrude Lavigne. L’ont précédé dans l’autre vie : ses sœurs, Gabrielle (feu René Gagnon) et Claire (feu Pierre Bergeron); et ses demi-frères et demi-sœurs du premier mariage de son père avec Aglaé Boisvert : Monseigneur Paul, Marie-Jeanne (feu Charles-Édouard Rondeau), Alphonse (feu Simonne Singcaster), Thérèse (feu Henri Beaudoin) et Alice.


Il laisse dans le deuil : d’abord, ses neveux et nièces qui lui ont montré beaucoup d’attention et qu’il estimait énormément : Denis Gagnon (Agathe Dubé), Josée Gagnon (Carl Sauvageau), Michèle Gagnon (Martin Pesant), Yves Bergeron (Céline Vaillancourt), Louise Bergeron, Suzanne Bergeron (Marc Tremblay), Marc-André Bergeron (Julie Poulin), Jacqueline Rondeau (feu Jean-Marie Peyrol), Jean-Paul Rondeau (Suzanne Dyon), Yolande Rondeau, Jacques Gaudet (Ginette Roussy), Madeleine Gaudet (Paul Heynemand), André Beaudoin (Louise Savoie) et François Beaudoin; de même que plusieurs arrière-neveux et arrière-nièces, quelques cousins et cousines et de nombreux ami-e-s.


Il quitte également avec regret son évêque, Monseigneur Luc Bouchard, « à qui je dois beaucoup » a-t-il écrit, et dont il admirait l’intelligence et le jugement dans ses décisions, Monseigneur Pierre-Olivier Tremblay, son auxiliaire, Monseigneur Martin Veillette, évêque émérite du diocèse, ses confrères prêtres du diocèse, ses confrères d’étude de Rhétorique 1944 du Séminaire Saint-Joseph, spécialement les Docteurs Fernand Lemire et Claude Bourque, les Frères et Pères de la Fraternité sacerdotale et les autres résidents du Cénacle Saint-Pierre.


Il tient à remercier le personnel (infirmier-ères, préposé-e-s) du Cénacle Saint-Pierre, qui a pris soin de lui avec amour, et les médecins et infirmières, spécialement du département de l’hémodialyse à l’hôpital et du CLSC. Un merci spécial à son chauffeur de taxi et commissionnaire, Monsieur Roland Manseau, toujours disponible et attentionné pour lui, et à l’abbé Louis Pronovost, pour son aide comme procureur dans les dernières années de sa vie.


Le Seigneur Jésus offrira à nouveau à son Père le sacrifice de sa vie, spécialement pour notre frère – qui a célébré toute sa vie le sacrifice du Christ sur la croix et qui s’est nourri quotidiennement du Pain de la Vie éternelle –, lors de la messe des funérailles, qui sera présidée par notre évêque, Monseigneur Luc Bouchard.


Reconnaissance à toutes les personnes qui verseront une offrande de messes, réciteront des chapelets ou d’autres prières ou feront des sacrifices pour le repos de son âme, et spécialement aux prêtres du clergé diocésain qui célébreront privément, concélébreront ou feront célébrer privément deux eucharisties à ses intentions, comme membres du presbytérium diocésain et de la Société d’une messe, et une troisième pour ceux qui étaient membres de la Congrégation de la Sainte Vierge à laquelle l’abbé Marcel appartenait.



Rencontre des parents et amis

Chapelle du Séminaire St-Joseph de Trois-Rivières

Le vendredi, 6 septembre,

de 14 h 00 à 17 h 00, et de 19 h 00 à 21 h 30;
et le samedi, 7 septembre,

avant la messe, à partir de 9 h 00.CARTE

Célébration

Chapelle du Séminaire St-Joseph de Trois-Rivières

Le samedi 7 septembre 2019, à 10 h 30.CARTE

Dernier repos

Cimetière St-Michel de Trois-Rivières
CARTE