Dans le cadre de la 3e édition de la Semaine de la philosophie, le département de Philosophie du Cégep de Trois-Rivières présente une conférence de Daniel D. Jacques sur le développement moderne de la technique (génétique, informatique, bionique, neurosciences, etc.) et ses impacts sur nos conceptions des humanismes et de la mesure de nos finalités humaines.

 

Cette conférence aura lieu le jeudi 20 février 2014 à 11h45 au Théâtre du Cégep de Trois-Rivières.

L’entrée est ouverte à tous, libre et gratuite.

 

Voici une brève présentation du conférencier :

Daniel D Jacques - archives Le Devoir

Auteur d’une œuvre considérable recourant de manière originale aux outils de la philosophie politique, «Daniel D. Jacques enseigne la philosophie au collège François-Xavier-Garneau (Québec).  Il a étudié à l’Université de Montréal (Ph. D.) avant d’entreprendre des recherches postdoctorales à l’Université de Chicago et au Centre de recherches politiques Raymond Aron (EHESS).  Il est membre fondateur de la revue Argument.  Politique, société, histoire.  Il a reçu le prix Victor-Barbeau (1999), décerné par l’Académie des lettres du Québec, pour son ouvrage Nationalité et modernité (Boréal, 1998).»  Il est l’auteur de Les humanités passagères. Considérations philosophiques sur la culture québécoise (1991), de Tocqueville et la modernité. La question de l’individualité dans la Démocratie en Amérique (1995), de Nationalité et Modernité (1998), de La Révolution technique. Essai sur le devoir d’humanité (2002), de La fatigue politique du Québec français (2008) et de La mesure de l’Homme (2012).

 

Sa conférence instaurera des ponts entre les idées de La révolution technique et celles de La mesure de l’Homme.

 

La suite >