Parménide.  Il y a 2,500 années que le maître d’Élée torture la pensée des plus brillants penseurs de l’Occident.  Aux yeux de certains, la pensée du maître de Zénon n’est qu’un vilain jeu de mots sans véritable conséquence.  Pour d’autres, la philosophie de Parménide fonde le rationalisme et en marque les limites.  Puis, il y a les fidèles d’Heidegger, qui, même là où il n’y a rien à dire, peuvent tout de même rédiger des traités de mille pages.

Un nouveau livre sur Parménide…

Notice de l’éditeur.

La vision  des sages  de la Grèce archaïque est sortie profon-dément  transformée par la réflexion qu’a menée tout au long de sa vie Jean Bollack.
Son ambition est ici de surmonter la fragmentation  d’un poème exceptionnel  que nous avons perdu. Il construit un ensemble avec des pleins et des vides à remplir. Le caractère initiatique de cet exercice  de  méditation facilite  la tâche du déchiffrement ; tout s’y tient  et le lecteur moderne  peut se conformer à ses lois.
L’analyse  du langage prime. La pensée s’y libère et découvre un référent sûr. Une  cosmologie s’y projette, des astres à la vie des hommes, de l’Étant au Monde, dont ce livre s’applique à dégager les correspondances.

Site de l’éditeur