Le 20 mai 2007 est décédé à Paris le philosophe français Christian Delacampagne à l`âge de 58 ans des suites d`un cancer. Homme de conviction, il avait le sens et le goût de la pédagogie. Il n`a jamais hésité à s`engager dans la défense des libertés fondamentales, toujours prêt au débat avec un attachement certain dans la démocratie. Bref, un homme habité par une profonde humanité.

Il naît le 23 décembre 1949 à Dakar (Sénégal). En 1969, il est diplômé de l`École Normale Supérieure, à Paris. En 1972, il devient agrégé de philosophie, à Paris. En 1973-74, il enseigne au lycée Claude Bernard, à Paris. En 1974-75, il est membre de la Fondation Singer-Polignac. En 1975-76, il enseigne au lycée Belfort. En 1976-78, il effectue un séjour à l`Académie de France à Rome à la Villa Médicis (section des écrivains). En 1978-80, il enseigne au lycée d`Arcachon. En 1980-81, il entre au cabinet du ministre des affaires étrangères Jean-François Poncet, comme chargé des Affaires culturelles. De 1981 à 1985, il est directeur de l`Institut culturel français de Barcelone (Espagne). En 1982, il est docteur d`État ès Lettres et Sciences humaines de l`Université de Paris-Sorbonne avec une thèse intitulée « L`Invention du racisme : Antiquité et Moyen Age », publiée chez Fayard en 1983. De 1985 à 1987, il est directeur de l`Institut culturel français du Caire (Egypte). De 1989 à 1991, il enseigne au lycée Clémenceau, à Montpellier. De 1991 à 1993, il est directeur de l`Institut culturel français de Tel-Aviv (Israël). De 1993 à 1997, il est attaché culturel et scientifique au Consulat général de France à Boston (Massachusetts). En 1997-98, il enseigne au lycée Alain-Fournier, à Mirande (Gers). Au cours des dix dernières années, il enseigne dans des universités américaines, tout en passant plusieurs semaines par année en Europe et au Moyen-Orient. Ainsi, de 1998 à 2000, il enseigne au département d`Études françaises au Connecticut College (New London). De 2000 à 2002, il enseigne au département des langues romanes à la Tufts University, à Boston. De 2002 à 2006, il est professeur titulaire (littérature et philosophie françaises du 20e siècle) au département de langues et littératures romanes à la Johns Hopkins University, à Baltimore (Maryland).

En 2006, il rentre en France pour raison de santé. Il a aussi beaucoup voyagé en Asie et en Afrique. De 1974 à 2004, il collabore régulièrement au quotidien Le Monde comme chroniqueur philosophique. Il collabore occasionnellement à de nombreux journaux et revues en France (Les Temps modernes, Critique, Cités, Études, Le Magazine littéraire, Le Nouvel Observateur), en Espagne (El Viejo Topo, Quimera, El Pais, La Vanguardia, Cambio 16) ainsi qu`aux États-Unis (Raw Vision, French Politics, Culture and Society, SubStance, MLN).

Historien des idées, il fut un auteur prolifique comme en témoignent des centaines d`articles de presse, des dizaines d`études publiées dans des revues et près de quarante volumes publiés depuis 1974. Il a consacré de nombreuses études à l`art contemporain, de Cézanne à Balthus, et aux enjeux de la photographie. Par son oeuvre, il assigne à la philosophie la tâche de mettre en évidence les mécanismes de domination et d`oppression à travers l`Histoire. Ses recherches ont porté en particulier sur le racisme qu`il tente de distinguer de la xénophobie, sur le « choc des civilisations », sur l`art.

Il est l`auteur d`une quarantaine d`ouvrages dont notamment : Figures de l`oppression (1977),Philosopher : les interrogations contemporaines – Matériaux pour un enseignement (ouvrage collectif écrit sous sa direction et celle de Robert Maggiori en 1980), L`Invention du racisme (1983), Histoire de la philosophie au XXe siècle (1995), Une histoire du racisme (2000), La philosophie politique aujourd`hui (2000), Philosopher 2 (avec Robert Maggiori en 2000), Une histoire de l`esclavage (2002), Les animaux ont-ils des droits ? (2003). Il faut croire en la politique (2006), Où est passé l`art ? (2007). Parmi les distinction reçues, il est Chevalier de l`Ordre des Arts et Lettres (1992) ainsi que Chevalier de l`Ordre National du Mérite (1995).