C`est dimanche le 26 août 2007 qu`avait lieu le 14e Gala des Masques au Théâtre Denise-Pelletier, à Montréal. Lors de l`événement, la pièce de théâtre Les Mains sales, créée en avril 1948 par le philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre (1905-1980), s`est méritée plusieurs honneurs. Produite et présentée par le Théâtre du Trident, à Québec, du 16 janvier au 10 février dernier, la pièce a remporté quatre Masques : le trophée de la mise en scène (Marie Gagnon), celui de l`interprétation masculine (Hugues Frenette), celui de la conception de décor (Michel Gauthier) et celui de Production Québec. Le metteur en scène David Savard animait la cérémonie en présence du président de l`Académie québécoise du théâtre, Vincent Bilodeau.

Dans Les Mains sales, Sartre aborde l`un des grands problèmes de son temps : l`engagement. Il y montre l`idéologie révolutionnaire en lutte avec la conscience individuelle. Ladite pièce expose dramatiquement le problème de la fin et des moyens. Elle a pour thème la lutte d`un parti communiste dans un état imaginaire d`Europe centrale, l`Illyrie, contre le nazisme.

Info. : Site Web