Sciences Humaines, Hors-série spécial, no. 6 (octobre-novembre 2007), 114p. [13.95$]

Le Dossier a pour thème « Cinq siècles de pensée française »; il est coordonné par Nicolas Journet. Dans la présentation, ce dernier fait part de ses intentions : « rassembler une histoire éparse, divisée en périodes d`inégales longueurs et d`inégales brillances. On la coupe volontiers en tranches intellectuelles : il y a l`âge de la découverte de la raison, puis les Lumières, période de rayonnement français s`il en est, avant un XIXe siècle contrasté, aussi rêveur que scientiste et concurrencé par l`université allemande, puis un XXe siècle chahuté par les catastrophes mondiales, où le savoir et l`engagement iront de pair, contre toute sagesse » (p.3). Comme le mentionne la rédaction, ce numéro met en lumière le chemin qui va de la philosophie aux sciences humaines. Accessible à tous, il offre une vue panoramique qui va de la fin de la Renaissance jusqu`à nos jours, sur les hommes et leurs idées devenus des références de la culture générale. Ainsi, pour chaque philosophe, savant ou intellectuel, trois éléments sont proposée au lecteur : des idées-forces, des données biographiques ainsi qu`un aperçu d`un texte ou d`un livre ayant compté.

Ce Hors-série est divisé en cinq parties : Le temps des philosophes, L`invention des sciences de l`homme, Intellectuels et scientifiques, Les maîtres à penser, La pensée post…. Il contient 48 articles sur autant de penseurs. On y retrouve les « grands noms » de la pensée française mais aussi des articles consacrés à des institutions prestigieuses comme La Sorbonne, le CNRS, le Collège de sociologie, l`École des Annales et l`EHESS. Dans cette immense fresque, le lecteur a le loisir de découvrir une pléiade de penseurs de tous les horizons de l`Hexagone.

Dans ce numéro, chacun des collaborateurs dispose de deux pages pour présenter la contribution de tel penseur à son époque, ce qui représente tout un défi. À cela s`ajoute une « Petite bibliographie » ainsi que des titres publiés par les Éditions Sciences humaines touchant ledit penseur. Une iconographie permet au lecteur de se familiariser davantage avec toutes ces figures intellectuelles. Évidemment, on aura compris qu`on n`est pas en présence ici d`un précis d`histoire de la philosophie ou d`un dictionnaire des intellectuels. L`approche est plutôt « grand public ». Néanmoins, ce type de document, qui a sa mission propre, a l`avantage de donner un aperçu général des temps forts de la pensée française et de son influence sur la civilisation occidentale. À notre avis, il faut souligner cette utile synthèse et saluer tous les collaborateurs pour leur travail de vulgarisation.

Nous laisserons le jugement final à Jean-François Dortier, directeur de la publication, qui se demande s`il y a encore une pensée française ? Pour lui, « il y aurait peu de crédit à chercher une “ essence ” de la pensée française. Elle n`est ni uniforme dans son contenu, ni constante dans la durée. Un regard rétrospectif nous montre des périodes fastes et d`autres beaucoup moins grandioses » (p.110). Il allègue qu`aujourd`hui la pensée française est en période de basses eaux, que la machine à produire des penseurs est en panne. Selon lui, le centre de gravité de la pensée change, qu`il y a même une certaine américanisation de la pensée. Si bien que même les intellectuels attitrés de la pensée critique et de l`altermondialisation sont aujourd`hui américains. Par contre, poursuit-il, la France dispose d`une tradition philosophique vivace; elle peut même compter sur une fibre intellectuelle et un goût immodéré pour les débats d`idées. On peut même espérer, selon Dortier, « qu`une dynamique nouvelle s`enclenche autour d`une nouvelle génération, de nouveaux réseaux de savoir, ou même d`un grand projet comme le fut en son temps l`Encyclopédie » (p.111). Voilà le défi qui l`attend… Sinon elle pourrait connaître un sort semblable à la pensée grecque antique. Aux dieux ou aux penseurs d`en décider !

À notre avis, l`intérêt de ce numéro est de permettre au lecteur de saisir l`originalité du génie français. Il concourt également à entrevoir les raisons des grandes mutations qui se produisent dans l`histoire des idées en France. Nécessairement trop brèves, ces pages donnent néanmoins une idée de la formation et des caractéristiques de la pensée française. Bref, un numéro exceptionnel à conserver.

Info. : www.scienceshumaines.com