C`est du 17 avril au 12 mai 2012 qu`aura lieu la pièce L`Odyssée du poète grec ancien Homère au Théâtre du Trident, à Québec. L`adaptation est confiée à Dominique Champagne et Alexis Martin. La mise en scène est de Martin Genest. La pièce met en vedette Danielle Belley, Fabien Cloutier, Jean-Pierre Cloutier, Jean-Michel Déry, Sophie Dion, Denise Gagnon, Steve Gagnon, Éric Leblanc, Nicolas Létourneau, Christian Michaud, Éva Saïda et Paule Savard. La conception est de Marie-Renée Bourget-Harvey, Élène Pearson, Laurent Routhier et Mathieu Campagna.

Homère est un poète épique grec, considéré comme l`auteur de l`Iliade et de l`Odyssée, premiers monuments de la littérature grecque. Dès le VIe s. av. J.-C., son existence problématique fut entourée de légendes. Selon l`historien grec Hérodote (v. 484-v. 420 av. J.-C.) auquel on attribue une Vie d`Homère qui est considérée comme apocryphe, Homère serait né près de Smyrne (Ionie) au IXe s, av. J.-C. D`après la tradition, sa mère était éolienne. Il aurait dirigé une école de rhétorique, puis voyagé dans tout le monde méditerranéen, séjournant à Ithaque, Colophon, Cumes (Éolie) et Chio. Il serait mort dans l `île d`Ios. Vieillard aveugle, très respecté, il récitait ses épopées devant des auditeurs venus de toute la Grèce. Ses œuvres, qui retracent les mœurs et la vie guerrière des Grecs, sont le plus ancien document de notre histoire. Pour le philosophe grec Platon (428-348 av. J.-C.), Homère « a fait l`éducation de la Grèce ». Une anecdote rappelle le prestige des poèmes homériques : soit une édition de l`Iliade et de l`Odyssée, préparée par le philosophe grec Aristote (384-322 av. J.-C.) ou, suivant le géographe grec Strabon (58-entre21 et 25 av. J.-C.), par les philosophes grecs Callisthène (360-327 av. J.-C.) et Anaxarque d`Abdère (v. 340 av. J.-C.), fut conservée par Alexandre le Grand (356-323 av. J.-C.) dans un coffret trouvé parmi les dépouilles du roi de Perse Darius III (336-330 av. J.-C.), d`où le nom d`édition de l`écrin ou de la cassette attribué à cette édition.

Les poèmes homériques, récités aux fêtes solennelles et enseignés aux enfants, ont exercés dans l`Antiquité une profonde influence sur les philosophes, les écrivains et l`éducation, et ont occupé, jusqu`au XXe siècle, une place importante dans la culture classique européenne. Ces mêmes poèmes appartiennent à diverses époques de la période des Xe – IXe siècles av. J.-C., sur laquelle ils nous renseignent. Enfin, et surtout, ils reprennent, en les modifiant, des traditions orales plus anciennes : les événements racontés se déroulent au XIIIe siècle av. J.-C. Issus d`une tradition orale transmise par les aèdes et consignés par écrit au VIIIe s. av. J.-C., l`Iliade et l`Odyssée sont des récits qui ont été longtemps considérés comme purement légendaires, avant que la découverte de Troie (1870) et de Mycènes (1874) par l`archéologue allemand Heinrich Schliemann (1822-1890) ne leur confère des fondements réels.

L`Odyssée (d`Odyssus, nom grec d`Ulysse), poème épique en 24 chants (12,110 vers), raconte les aventures d`Ulysse revenant à Ithaque (une dizaine d`années, selon Homère), son royaume, après la prise de Troie (Ilion) par les Achéens. Tandis que Télémaque (menacé par les prétendants de Pénélope) va à la recherche de son père (chants I-IV), Ulysse, recueilli après un naufrage par Alcinoos, roi des Phéaciens, raconte ses aventures depuis son départ de Troie (chants V-XII) : il est passé du pays des Lotophages à celui des Cyclopes, a séjourné dans l`île de Circé, navigué dans la mer des Sirènes, entre Charybde et Scylla, et a été pendant des années retenu par Calypso. La troisième partie du poème (chants XIII-XXIV) raconte l`arrivée d`Ulysse à Ithaque et la ruse qu`il employa pour se débarrasser des prétendants qui courtisaient sa femme, Pénélope. L`Odyssée se présente plutôt comme un poème fantastique et romanesque, dont le héros est cette fois suffisamment rusé pour déjouer les caprices du Destin.

Dans l`Odyssée, on voit aussi apparaître de nouvelles valeurs, en particulier chez Ulysse comme l`endurance, le contrôle de soi, la ruse, le sens des valeurs. Sur le plan religieux, dans l`Odyssée, l`image des dieux est plus nuancée et moins irrespectueuse. Elle est faite de plus de compréhension réciproque, comme le montrent les relations privilégiées entre Athéna et Ulysse.

Info. : www.letrident.com