Le 25 janvier 2018 est décédé à la suite d`une longue maladie, le Père montfortain Aurèle Daoust, s.m.m. à l`âge de 88 ans à la Résidence de La Salle à Sainte-Dorothée à Laval, maison administrée par les Frères des Écoles Chrétiennes (F.É.C.).

 

Repères biographiques

 

Il naît le 7 décembre 1929 à Lachine. Le 25 février 1956, il est ordonné prêtre en la cathédrale d`Ottawa, en Ontario. De 1956 à 1964, il est professeur au Séminaire Montfort, à Papineauville. Par après, jusqu`en 1967, il étudie à Rome en philosophie et en sciences sociales. Il revient à Montréal avec deux doctorats. Par la suite, il enseigne la philosophie durant 21 ans au collège St-Jean-Marie-Vianney. Puis, durant 10 ans, il est professeur de philosophie au Grand Séminaire de Montréal, fondé en 1840.

En 1948, il publie un article intitulé « Aux éditions du Lévrier », Revue dominicaine, vol. 54, no. 1 (janvier 1948), p. 56-60. Pour lui, comme plusieurs autres sociétés du même genre, les Éditions du Lévrier (1937-1975) « n`ont pas échappé à la crise de l`édition canadienne mais les quelques difficultés  occasionnées par cette situation eurent l`effet d`un stimulant comme en témoigne la liste des ouvrages publiés » à cette époque chez cet éditeur. Mentionnons que de la Revue Dominicaine est publiée sans interruption de 1915 à 1961; en 1962, la revue Maintenant (1962-1974) prend la relève de la Revue Dominicaine. En 1964, il publie un article intitulé « D`autres réactions …», La Presse, (30 janvier 1964), p. 27.

Il a été exposé samedi 3 févier 2018 dès 10h00 à la salle de pastorale du Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs, à Montréal. Les funérailles eurent lieu à 13h00 le même jour. La mise en terre a eu lieu au Cimetière Le Repos Saint-François d`Assise vers 14h30.

(S.M.M. : Societas Mariae Montfortana)