Du 5 au 29 février 2020, le Théâtre Denise Pelletier présente en coproduction avec la compagnie L’Activité, la toute dernière pièce du dramaturge québécois Olivier Choinière, ZOÉ.

Ce dernier, qui assure aussi la mise en scène, affirme que : « ZOÉ met en scène la nécessité d’une conversation, profonde, complexe et articulée, dans un monde qui nous pousse au débat, au duel, au combat. L’essentiel de la tension dramatique de la pièce se trouve pour moi dans le choc entre théâtre et philosophie, entre duel et conversation ».

Depuis plus de vingt ans, il travaille comme auteur, metteur en scène et traducteur pour le théâtre. Il est directeur général et artistique de la compagnie de création L’Activité. Il est également lauréat du Prix Gascon-Thomas 2015 et du Prix Siminovitch 2014. Sa pièce Ennemi public (2015) s’est valu le Prix Michel-Tremblay.

On retrouve deux personnages, soit Luc joué par Marc Béland et Zoé interprété par Zoé Tremblay-Bianco. La dramaturgie est celle d`Andréane Roy; la scénographie est confiée à Simon Guilbault.

La pièce, intelligente et pédagogique, représente un bel hommage à la philosophie et au pouvoir de la discussion.

Résumé

ZOÉ met en scène Luc (Marc Béland), professeur de philosophie, et Zoé (Zoé Tremblay-Bianco), son unique étudiante, dans un face-à-face où s’affrontent deux visions du monde aux antipodes l’une de l’autre. Alors que tout les pousse au duel, les protagonistes tentent d’entrer en dialogue et abordent des questions fondamentales posées depuis des millénaires par la philosophie tout en demeurant brûlantes d’actualité : la grève, le pouvoir, la justice, l’éducation, la démocratie, la communauté, la liberté… et le sens de la vie.

Les étudiants ont déclenché une grève générale illimitée pour protester contre l’inaction du gouvernement face aux enjeux de l’heure.  Ne voulant pas interrompre ses études, Zoé refuse d’y participer et exige d’avoir ses cours. Après avoir obtenu d’un juge une injonction obligeant ses professeurs à lui enseigner, elle se présente en classe, accompagnée d’un garde du corps. Luc, son professeur de philosophie, est alors contraint, sous peine d’emprisonnement, de lui enseigner à elle seule, et ce, pour toute la session. Au lieu de lui donner « son » cours d’histoire de la philosophie, il décide d’engager avec son unique étudiante un dialogue entourant les motifs et les conséquences de ses actions.

Zoé Tremblay-Bianco et Marc Béland dans Zoé

Avec cette nouvelle création, Olivier Choinière s’attaque au rôle de l’éducation et rend un vibrant hommage à l’enseignement de la philosophie en posant quelques questions fondamentales : Qui décide de ce qui est juste ? Est-ce que la majorité a toujours raison ? Quel est le but de l’éducation ? Est-il acceptable d’agir au détriment des autres ? Que veut dire être libre ?