PhiloTR en 2004Aventure d’initiatives et d’idées

Il y a 10 ans, plus précisément en avril 2004 (archive.org du site), était créé le site PhiloTR sous l’impulsion d’Yves Bastarache et de Pierre Lemay –  auxquels s’est joint Patrice Létourneau en 2005, qui a finalement pris la relève de sa gestion à partir de 2009. Alimenté essentiellement par les membres du département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières – quoique pas exclusivement – le site s’est jusqu’à ce jour rallié 38 collaborateurs, dont certains y publient régulièrement et d’autres occasionnellement, tout en ayant publié jusqu’à ce jour 734 articles.

 

Aventure d’idées et d’ambiguïtés

À l’origine, le site était d’abord un site départemental, assorti de publication de billets pour faire rayonner la vie des idées. Mais très rapidement, la publication de billets d’idées, de recension et de référentiels a occupé la très majoritaire part des articles qui y étaient ajoutés. À la fois site du département d’un Cégep et revue en train de se constituer, le site incarnait dès l’origine le trait québécois de trouver à vivre non pas avec ambivalence, mais en n’étant pas réfractaire à l’existence de l’ambiguïté.

 

Le 25 novembre 2007, Yves Bastarache lançait l’invitation d’accueillir des contributions de collègues d’autres départements (histoire, physique, psychologie, etc.). Il souhaitait même ouvrir PhiloTR à un public plus large, à faire de PhiloTR la «place de l’esprit en Mauricie». Mais cet appel à des contributions «externes» est largement demeuré jusqu’à ce jour en attente d’échos.

 

PhiloTR en 2014Aventure d’ambiguïtés et de rayonnements

En 2011, après 7 ans d’existence – ce qui chez les humains correspond à l’âge de la raison, dit-on –, on pouvait nettement constater que la publication des articles d’idées et/ou de signalement de la vie des idées avait pris le dessus sur les indications strictement départementales. Et que PhiloTR générait pour cela plus de 700 «visiteurs uniques absolus» par mois en provenance de divers pays, avec une exploration de plus de 3000 pages vues par mois, selon les données de Google Analytics. C’est alors que Patrice Létourneau, coordonnateur du département de philosophie et collaborateur de PhiloTR depuis 2005, prit l’initiative de faire reconnaître la contribution de PhiloTR au rayonnement de la vie des idées par Bibliothèque et Archives Canada.  Et peu de temps après avoir entrepris les démarches, Bibliothèque et Archives Canada officialisait la reconnaissance de PhiloTR Logo du Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivièresen tant que «revue [web] culturelle et d’idées» en lui octroyant un «International Standard Serial Number», soit l’ISSN 1927-4211. Un an plus tard, en 2012, s’ajoutait sous le numéro d’ISSN le nouveau logo du Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières, soulignant le mariage entre les deux entités – tel un mariage d’amour entre les passions d’intellectuel et celles d’éducateur.

 

Aujourd’hui encore, nous assumons la cohabitation de l’espace revue culturelle et d’idée avec l’espace vie départementale. C’est ce qui explique que l’on peut retrouver sur PhiloTR autant une section «Départs à la retraite» ou une section sur les «Apports pédagogiques» comme sur les «Publications professorales», que des vidéos de conférences et de performances «Musique et philosophie», ainsi qu’une série d’articles sur la «Semaine de la philosophie» (instaurée en février 2012), de même que des articles sur les décès d’intellectuels et des articles d’opinions ou d’informations, entre maintes choses dont la diversité des «catégories» donne un aperçu – dont beaucoup se sont ajoutés en 2007-2008. Mais son rayonnement a manifestement lieu, comme le soulignait en mars 2008 la défunte revue Médiane écrivant en ses pages, en parlant de PhiloTR, que «le site est vivant et on sent une volonté d’être à jour».

 

Statistiques de la fréquentation de PhiloTR en date du mois de mai 2014

Selon les données de Google Analytics, lors du dernier mois (au moment d’écrire ces lignes, en mai 2014) il y a eu 4972 pages vues par mois, et ce, par 2703 visiteurs par mois.  Ce qui est constant comme moyenne lorsque l’on observe les statistiques des douze derniers mois.

 

De ces visiteurs du dernier mois, toujours selon Google Analytics, 43,3% provenaient du Canada, 39,4% de la France, 3,4% de la Belgique, 1,9% du Maroc, 1,3% de la Suisse, 1,2% de l’Algérie et le reste réparti en divers autres pays (États-Unis, Tunisie, Ile de la Réunion, Côte d’Ivoire, Polynésie, etc.).

La suite >