C`est du 6 au 24 novembre 2007 qu`aura lieu la représentation de « La dernière nuit de Socrate » à la Salle Fred-Barry, à Montréal. Bulgare établi dans la métropole montréalaise depuis 1990, Peter Batakliev croit que le théâtre a un rôle à jouer dans la Cité. Ce dernier met en scène ladite pièce, parabole sur la démocratie, de son compatriote Stefan Tsanev, l`un des poètes, auteurs et dramaturges actuellement les plus importants en Bulgarie. Notons que « La dernière nuit de Socrate » a été jouée dans plus de trente théâtres en Bulgarie, et mise en scène dans une quinzaine de pays européens. La pièce est présentée par le Théâtre Décalage, incorporé en 2002. Elle met en vedette Jean-Pierre Scantamburlo dans le rôle de Socrate, Nicole-Sylvie Lagarde dans celui de Xanthippe et Peter Batakliev dans le rôle de Phytias, gardien de la prison. Ce dernier mentionne que ce texte a été écrit dans les années 80 en Bulgarie communiste. Pour lui, « C`était révolutionnaire pour le temps. Mais il est très actuel pour nous, en Amérique du Nord. La réflexion qu`il amène est nécessaire. Peut-être que ce serait bien de se poser quelques questions, notamment sur comment on exerce la démocratie. » (La Presse, 3/11/07, Arts & spectacles, p. 7). Condamné à mort pour impiété et corruption de la jeunesse, en 399 av. J.-C., Socrate entreprend, dans la pièce, une discussion philosophico-politique avec le gardien chargé de lui faire avaler la ciguë.

La suite >