Le 27 février 2015, M. François Blais a été nommé Ministre de l`Éducation, de l`Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science du Québec ainsi que Ministre responsable du Loisir et du Sport. Sa nomination a été confirmée peu après 10h00, ce même jour, après la visite du premier ministre M. Philippe Couillard au bureau du lieutenant-gouverneur du Québec (salle Les Boiseries), M. Pierre Duchesne. M. Blais devient ainsi le huitième titulaire du ministère de l`Éducation en dix ans.

 

M. Blais était jusqu’ici ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Il succède à M. Yves Bolduc qui a remis sa démission  et qui quitte la vie politique pour retourner à la pratique de la médecine. Au ministère de l’Éducation, M. Blais devra piloter le délicat dossier du regroupement des commissions scolaires qu’avait entrepris M. Bolduc.

 

 

Repères biographiques

 

 

Il naît le 27 janvier 1961 à Saint-Patrice-de-Beaurivage dans le comté de Lotbinière, au sud de Lévis. En 1983, il obtient un baccalauréat en service social de l`Université Laval, à Québec. En 1987, il est titulaire d`une maîtrise en philosophie de l`Université du Québec à Montréal (UQAM). Son mémoire  a pour titre « Le réformisme pénal : ses conséquences pour une théorie de la responsabilité ». En 1992, il acquiert un doctorat en philosophie de l`Université du Québec à Montréal. Sa thèse s`intitule « L`ascriptivisme et la philosophie de l`action chez Herbert Lionel Adolphus Hart ». L`ascriptivisme est une théorie qui conçoit les actes volontaires non en termes de causalité objective mais en termes d`engagement pratique.

La suite >