Le 21 octobre 2007 est décédé à Paris, l`helléniste François Chamoux. Il était l`un des antiquisants français les plus connus à travers le monde. Il accomplit l`essentiel de sa carrière à Nancy et à Paris. Il était à la fois un remarquable connaisseur de l`art grec, un historien à l`ampleur de vue remarquable, un archéologue et un expert en littérature et épigraphie grecques. Il était surtout le grand spécialiste de Diodore de Sicile. Ses obsèques eurent lieu le 24 octobre 2007 en l`église Saint Pierre de Montrouge à Paris.

Il naît le 4 avril 1915 à Mirecourt (Vosges). Il est le fils d`Émile Chamoux, proviseur de lycée, et de Henriette Genvot. Il fait ses études aux lycées de Chartres et de Metz. En 1934, il intègre l`École Normale Supérieure. En 1938, il est agrégé de lettres. La même année, il épouse Lucienne Cavayé; le couple aura deux enfants. À ses débuts, il choisit d`orienter ses recherches sur la cité antique de Cyrène (cité grecque de Lybie), jusqu`alors délaissée par les chercheurs. En 1941, il est professeur au lycée de Reims. En 1943, il est professeur au lycée de Chartres. De 1943 à 1948, il est membre de l`École française d`Athènes et y avait été chargé notamment de la publication de l`Aurige de Delphes (publié en 1955 à Paris chez E. de Boccard).

La suite >