Il n’y aurait aucun sens à remettre radicalement en cause la valeur de la science moderne : pensons seulement à ce que la médecine est devenue sous son impulsion. S’ensuit-il pour autant qu’on doive adhérer à l’idéologie scientiste ? Est-il exact que la physique et la biologie constituent les seules voies d’accès à des vérités concernant les êtres naturels dans le monde ? Y a-t-il d’un côté des sciences rationnelles et de l’autre des philosophies de la nature dénuées de toute valeur cognitive ? Pour comprendre les débats actuels sur le dessein intelligent ou l’idée de téléologie, il faut tenter de répondre à ces questions.

La suite >