La romancière Herta Müller s`est vu décerner le prix Nobel de littérature 2009, jeudi le 8 octobre 2009 par l`Académie suédoise de Stockholm pour son œuvre « décrivant l`univers des déshérités ». Cette même institution, par le biais de son secrétaire perpétuel, Peter Englund, a voulu saluer cette femme « qui avec la concentration de la poésie et l`objectivité de la prose dessine les paysages de l`abandon ». Elle recevra un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (1,5 million de dollars canadiens), le 10 décembre prochain à Stockholm, jour commémorant l`anniversaire de la mort d`Alfred Nobel (1833-1896), industriel et chimiste suédois. Cette année, les noms de l`écrivain américain Philip Roth, du romancier et journaliste israélien Amos Oz et de la poétesse et romancière américaine Joyce Carol Oates circulaient parmi les favoris du Nobel.  Âgée de 56 ans, elle est la 12e femme à recevoir cette distinction, après la romancière britannique Doris Lessing en 2007 et la femme de lettre autrichienne Elfriede Jelinek en 2004. Elle est aussi le 10e auteur allemand à remporter le prix Nobel de littérature. Ses deux derniers compatriotes couronnés étaient l`écrivain allemand Heinrich Böll (1917-1985) en 1972 et l`écrivain et artiste allemand Günter Grass en 1999. Elle est également le 3e écrivain européen à obtenir le prix consécutivement. 

La suite >