C`est du 8 au 18 octobre 2015 qu`a lieu la 6e édition du Festival littéraire « Québec en toutes lettres ». Ainsi, une grande effervescence entoure la présente édition qui souligne l’ouverture de la Maison de la littérature et le 81e congrès de PEN International. De grands écrivains feront vibrer les festivaliers sous le thème de la liberté d’expression et la liberté de création.

 

Présenté par L`Institut Canadien de Québec, en collaboration avec la Ville de Québec et de nombreux partenaires, le festival accueille une foule d’amoureux de la littérature : près de 20 000 entrées sont enregistrées chaque année.

 

 

Parmi les nombreuses activités, mentionnons :

 

 

Mercredi, le 14 octobre à 20h00 à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, une grande rencontre avec des figures majeures de la littérature et du théâtre de notre temps, Margaret Atwood, Russell Banks et Robert Lepage échangent sur leur liberté de création. Par différentes pistes, qu’il s’agisse de leur méthode de travail, des liens entre fiction et réalité, du rôle social des écrivains, de la liberté d’expression, ou encore des relations entre la page, la scène ou l’écran, cette rencontre unique permet d’aborder leurs œuvres respectives.

 

Jeudi, le 15 octobre à 12h15 au salon du 2e étage de la Bibliothèque Gabrielle-Roy, une rencontre avec le grand défenseur de la littérature et de son pouvoir sur les êtres et les choses, l’écrivain Yann Martel, mondialement connu pour L’histoire de Pi (prix Booker), est aussi un voyageur émérite et un membre actif de PEN. En compagnie de l’auteur, éditeur et enseignant Gilles Pellerin, il partage ses réflexions sur la littérature, la liberté d’expression et l’état de celle-ci dans le monde.

La suite >