Les dimanches 17, 24 novembre et 1er décembre 2019 à 11h00 aura lieu une animation intitulée J`aime Diderot par le journaliste trifluvien Réjean Martin. Les trois rencontres se dérouleront à la microbrasserie Le Temps d`une pinte (2e étage), situé au 1465 Notre-Dame au centre-ville de Trois-Rivières. L`activité se fera à partir d`un texte de 52 pages qui sera remis aux participants au terme de l`exercice et portant sur l`intérêt de mieux connaître l`écrivain et philosophe français Denis Diderot (1713-1784).

Réjean Martin s`intéresse particulièrement à l`approche de cet intellectuel qui a constamment entretenu le désir de trouver un moyen d`agir sur son époque. On peut réserver sa place au 819-840-2823 au coût de 10$.

Repères biographiques

 

En 1742, Diderot commence une carrière de traducteur qui établit sa réputation chez les libraires parisiens. En 1745, il est d`abord chargé de la traduction de la Cyclopaedia (2 volumes illustrés parus à Londres en 1728) de l`éditeur et encyclopédiste anglais Ephraïm Chambers (1680-1740).

En 1746, il rencontre le philosophe et écrivain français Jean d`Alembert (1717-1783) qui devient son principal collaborateur. Ce dernier est l`auteur du Discours préliminaire de l`Encyclopédie (1751) où il définit les principes de tout enchaînement de nos connaissances, qui se lit selon la mémoire, l`imagination, la raison; il y esquisse une histoire des progrès de l`esprit humain. La même année, Diderot publie Les Pensées philosophiques où il attaque le christianisme.

En 1749, il publie Lettre sur les aveugles à l`usage de ceux qui voient (1749) où il affirme que toute connaissance vient des sens et propose une explication matérialiste de l`origine du monde. Cet opuscule entraîne d`ailleurs le 24 juillet 1749 son emprisonnement (3 mois) au donjon du château de Vincennes, où le philosophe et écrivain français Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) lui rend visite. Il obtient sa libération grâce à la pression des libraires parisiens, au premier rang desquels l`éditeur français André Le Breton (1708-1779), qui ont besoin du maître d`œuvre de l`Encyclopédie qu`ils ont en chantier. La suite >