Le 29 juin 2013 est décédé le philosophe et essayiste québécois Roland Houde à l`âge de 86 ans. Il fut un pionnier des études québécoises en philosophie. Il a enseigné la philosophie dans plusieurs universités américaines. Il a également effectué des recherches méta-bibliographiques dans de grands centres bibliographiques de Belgique, de France, d’Allemagne et d’Angleterre. Il a publié de nombreux essais et collaboré aux revues suivantes : Critère, Dialogue, Relations, Meta, Philosophiques, Phi Zéro. Il a consacré beaucoup de son temps à l`enseignement et à l`encadrement des étudiants. Il a aussi dirigé de nombreuses thèses et participé à plusieurs sociétés savantes.

Né à Shawinigan en 1926, il est d`abord élève à l`École supérieure Immaculée-Conception de Shawinigan, en Mauricie. De 1940 à 1946, il fait ses études classiques au Collège de Joliette, dans la région de Lanaudière, dirigé alors par les Clercs de Saint-Viateur. En 1948, il obtient un Baccalauréat en philosophie de l`Université de Montréal. En 1949, boursier du Gouvernement du Québec, il poursuit ses études à The Catholic University of America, à Washington, où il obtient une Licence en philosophie avec spécialisation en philosophie sociale et histoire moderne. Puis, il devient stagiaire, avec le statut de « graduate assistant » au département de philosophie de Marquette University, à Milwaukee (Wisconsin) où il acquiert 24 crédits en éducation. De 1950 à 1959, il occupe successivement les postes d`« instructor » (1950-53), d`« assistant professor » (1953-56) et d`« associate professor » (1956-59) au département de philosophie de Villanova University, située à Radnor Township en banlieue de Philadelphie (Pennsylvanie). En 1954, il publie avec Jerome J. Fischer, chez William C. Brown Compagny (Dubuque, Iowa), deux volumes : Handbook of Logic et Workbook of Logic. En 1956, il obtient son Doctorat en philosophie de l`Université de Montréal avec une thèse intitulée « On the Methodology of the Syllogism, a comparative Essay ». De 1957 à 1963, il signe des comptes rendus et des articles dans la revue de l`American Catholic Philosophical Association (ACPA), The New Scholasticism. En 1958, il collabore à la Bibliographie de la philosophie de l`Institut international de philosophie. La même année, il publie Readings in Logic, chez William C. Brown Co (Dubuque, Iowa). En 1958-59, il entreprend des études postdoctorales en philosophie grecque à l`Université de Pennsylvanie. C`est là qu`il assiste au cours sur Plotin et le platonisme donné par le jésuite belge Paul Henry, auteur de l`édition critique de Plotin. De 1959 à 1963, il enseigne à Saint-John`s University, à New York, l`une des plus grandes universités catholiques des États-Unis; il y occupe le poste d`« associate professor » au Graduate School of Philosophy. De 1959 à 1964, il est « associate editor » de la revue The New Scholasticism, poste spécialisé dans les comptes rendus de livres étrangers.

La suite >