Catherine David, journaliste au Nouvel Observateur et romancière,  nous offre avec  L’homme qui savait tout, une perspective intéressante sur un penseur qui n’est plus guère aujourd’hui connu que de nom : Pic de la Mirandole.

Le roman nous conduit dans les méandres dramatiques de la fin du Quattrocento à Florence, puisque l’histoire de Pic est indissociable de celle de Florence et de l’idéal humaniste dont la cité des Médicis a été le giron.

La suite >