A-t-on le droit de rater sa vie ?  Question audacieuse qu’aborde Yann Dall’Aglio dans un livre paru le 7 septembre dernier, dans la nouvelle collection de philosophie «Antidote», aux Éditions Flammarion.

 

Partant avec humour de la déclaration du publicitaire Séguéla qui disait, pour défendre le président Sarkozy, que «si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie», Yann Dall’Aglio tenter d’éclairer les perspectives philosophiques que tout cela soulève, en ayant recours notamment à Aristote, Locke, Sénèque et Job, tout en réfléchissant au sens des notions telles que la réussite, le succès, la félicité, la simplicité et l’ambition.

LIRE LA PRÉSENTATION EN QUATRIÈME DE COUVERTURE