C`est du 13 au 17 avril 2011 qu`aura lieu le 13e Salon international du livre de Québec (SILQ) au Centre des congrès de Québec. L`événement est sous la présidence d`honneur de la dramaturge et romancière québécoise Marie Laberge. Outre vingt pièces de théâtre traduites et jouées dans plusieurs pays, on lui doit dix romans parus aux Éditions du Boréal. À l`automne 2010, elle publie, chez Boréal, un dixième roman Revenir de loin, qui traite de la perte d`un enfant. Parmi les invités d`honneur, on retrouve l`écrivaine Hélène Harbec, l`auteur québécois de littérature d`enfance et de jeunesse Yvon Brochu, l`écrivain congolais Alain Mabanckou qui possède un baccalauréat en Lettres et Philosophie  du Lycée Karl-Marx, l`écrivaine vietnamienne Kim Thuy. À ces auteurs, s`ajoute le romancier français Éric-Emmanuel Schmitt. Ce dernier soutient en 1987 sa thèse de doctorat qui a pour titre « Diderot et la métaphysique ». Celle-ci sera publiée en 1997 chez Albin Michel sous le titre Diderot et la philosophie de la séduction. Signalons que le Centre des Congrès de Québec propose en avant-première au SILQ, une conférence de Éric-Emmanuel Schmitt intitulée « À quoi sert la littérature ? ». Quelque 950 auteurs et 764 maisons d`édition participeront au SILQ 2011.

Au niveau de la programmation, quelques activités retiennent notre attention. D`abord, jeudi, le 14 avril à 19h30 sur la Scène des Rendez-vous littéraires, une Table ronde intitulée « Comment la science peut-elle changer nos vies ? ». Animée par Catherine Lachaussée, elle réunira Mathieu-Robert Sauvé, le Dr François Reeves et le lauréat du Prix Hubert-Reeves 2011. Puis, samedi, le 16 avril à 15h00 sur la Scène des Rendez-vous littéraires, une Table ronde ayant pour titre « Quelles réflexions vous inspirent les derniers événements dans le monde arabe ? ». L`animation sera confiée à Catherine Lachaussée et se tiendra sur la Scène des Rendez-vous littéraires. On pourra y entendre Robert Solé, Jean-François Lépine, Sami Aoun et Yara El-Ghadban.

Durant l`événement, le SILQ propose trois expositions dans le Foyer du Centre des Congrès de Québec dont « La Révolution tranquille : une vision d`avenir ».  Cette même exposition est présentée par la Bibliothèque et Archives nationales du Québec avec l`appui du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec et la collaboration de l`Université du Québec à Montréal. Encore cette année, le 24e Festival de la bande dessinée francophone de Québec donnera une place au 9e art lors du SILQ avec la présence de plus de 70 auteurs de BD, dont une soixantaine d`auteurs québécois.

Parmi les prix décernés au SILQ, il y a le Prix littéraire des collégiens qui est l`un des prix littéraires les plus importants et les plus convoités du Québec. Il joue un rôle majeur dans le réseau de l`enseignement collégial et sur le plan de l`institution littéraire. Il contribue aussi au rayonnement de la culture québécoise, par la tenue de rencontres littéraires entre les étudiants et les auteurs dans les grandes librairies du Québec, par la publication dans le journal Le Devoir des meilleures critiques étudiantes, par l`accueil chaque année de lycéens de France qui participent à la consécration de l`œuvre d`un auteur québécois ou par le parrainage des étudiants d`ici qui participent à l`attribution du Prix Goncourt des lycéens en France. Le Prix littéraire des collégiens fait appel à un jury composé d`élèves provenant des différents collèges et cégeps du Québec. Il récompense une œuvre de fiction (roman ou recueil de nouvelles) publiée au Québec. Le nom du lauréat 2011 sera connu lors de la remise du Prix littéraire des collégiens qui aura lieu le vendredi 15 avril à 13h00 à la Scène des Rendez-vous littéraires.

Info. : www.silq.ca