C`est du 8 au 12 avril 2015 qu`aura lieu le 17e Salon international du livre de Québec (SILQ), au Centre des congrès de Québec. L`événement est sous la présidence d`honneur du journaliste, animateur d`émissions culturelles à la télévision et écrivain français Bernard Pivot qui soulignera notamment les quarante ans d’Apostrophes. La dernière visite de Bernard Pivot à Québec remonte au 23 mai 1996, alors qu’il avait animé l’émission Bouillon de culture dans la salle du conseil de l’Hôtel de ville de Québec. Celui-ci sera entouré de six invités d`honneur : l`auteur jeunesse Claude Forand (mercredi), l`écrivaine haïtienne Yanick Lahens (jeudi), la romancière Chrystine Brouillet et la journaliste Marie-Ève Sévigny (vendredi), la journaliste et écrivaine Denise Bombardier (samedi) et l`écrivain Jacques Côté (dimanche). Cette année, le SILQ, c`est plus de 1200 auteurs, 675 maisons d`édition, 140 animations sur scène.

 

Pivot, Bernard

Bernard Pivot

 

Bernard Pivot naît le 5 mai 1935 à Lyon (Rhône-Alpes). Il est le fils des épiciers lyonnais Charles Pivot et Marie-Louise Dumas. À 10 ans, il est placé en pension religieuse au pensionnat Saint-Louis. Élève au lycée Ampère  puis étudiant en droit à Lyon, il s’inscrit ensuite à Paris au Centre de formation des journalistes (CFJ) en 1955, et en sort vice-major de sa promotion. Il y rencontre sa future épouse, Monique Dupuis, avec qui il aura deux filles, Agnès et Cécile. En 1959, il publie un roman L’Amour en vogue (Calmann-Lévy). Après un stage au journal régional Progrès à Lyon, il se forme au journalisme économique pendant un an. En 1958, il entre au Figaro littéraire.

 

En 1967, il  apparaît pour la première fois à la télévision le jour du Nouvel An 1967, pour parler du chanteur français Johnny Hallyday et de la chanteuse française d`origine bulgare Sylvie Vartan. En 1968, il est invité par le journaliste littéraire Jean Prasteau (1921-1997) dans l’émission À la vitrine du libraire pour parler de la critique littéraire. De 1970 à 1973, il tient une chronique quotidienne mi-sérieuse, mi-comique sur Europe I. En 1971, l’hebdomadaire disparaît et il devient chef de service au Figaro. À partir d’avril 1973, il produit et anime l’émission littéraire Ouvrez les guillemets, diffusée sur la première chaîne de l`ORTF. En 1974, il quitte le journal lorsque Jean d`Ormesson en devient directeur général. Le journaliste et patron de presse Jean-Louis Servan-Schreiber lui propose alors un projet de magazine qui débouche, un an plus tard, sur la création du magazine Lire. Entre 1974 et 1977, il tient une chronique dans l’hebdomadaire Le Point.

 

Du 10 janvier 1975 au 22 juin 1990, il anime Apostrophes, émission de télévision littéraire française diffusée sur Antenne 2. Dans les années 1980,  il travaille également pour la station de radio RTL. En 1985, il crée et présente les championnats de France d’orthographe, puis les championnats du monde d’orthographe, renommés Dicos d`or. Du 12 janvier 1991 au 29 juin 2001, il anime Bouillon de culture, émission multiculturelle francophone diffusée en direct sur Antenne 2 puis sur France 2. Depuis 1994, la bibliothèque Quincié-en-Beaujolais (Rhône-Alpes), à laquelle il a fait don de nombreux livres, porte son nom.

 

En 2002, il est élu membre du jury du Prix Interallié. De janvier 2002 à décembre 2005, il s’ouvre à la rencontre d’étrangers qui ont choisi d’ajouter la culture et la langue françaises à leur propre culture originelle. Cette émission, intitulée Double je, est diffusée une fois par mois sur France 2, le dimanche soir. En octobre 2004, il est le premier non-écrivain élu à l`Académie Goncourt.  En 2006, il publie son Dictionnaire amoureux du vin (Plon), réédité en 2013 dans une version illustrée. En 2008, il coanime avec Laurence Boccolini et Jean-Pierre Foucault une émission spéciale diffusée par TF1 intitulée Français, la Grande interro !. En 2011, il publie Les Mots de ma vie (Albin Michel), qui évoque son parcours dans un abécédaire biographique. Depuis le 7 janvier 2014, il préside l`Académie Goncourt, cénacle littéraire fondé en 1900. Il est aujourd`hui chroniqueur littéraire au Journal du dimanche.

 

 

Au niveau de la programmation, quelques activités retiennent notre attention. D`abord, mercredi, le 8 avril à 16h30 à la Scène des Rendez-vous littéraires, une rencontre d`auteur avec Bernard Pivot, président d`honneur du Salon. L`animation est confiée à Catherine Lachaussée.

 

Puis, vendredi, le 10 avril à 11h30 à la Scène des Rendez-vous littéraires, une rencontre « Souvenirs d`Apostrophes » avec Bernard Pivot (Les mots de ma vie, Albin Michel, 2011) et la journaliste et écrivaine québécoise Denise Bombardier (Dictionnaire amoureux du Québec, Plon, 2014). Le même jour, à 19h00 à la Scène des Rendez-vous littéraires, une Table ronde animée par Gisèle Gallichan, ayant pour thème « Romans historiques : peut-on apprendre l`histoire par la fiction ? ». Pour l`occasion, on pourra entendre le romancier Paul Ohl (Les fantômes de la Sierra Maestra, Libre Expression, 2014), l`historien et romancier Jean-Pierre Charland (L`année de l`expo. L`âme sœur, Hurtubise, 2015) et l`écrivaine Suzanne Aubry (Fanette, Honneur et disgrâce. T.7, Libre Expression, 2014).

 

Ensuite, dimanche, le 12 avril à 11h30 à la Scène des Rendez-vous littéraires, une rencontre d`auteur avec Denise Bombardier, interrogée par Claudia Larochelle. Toujours ce même jour, à 12h00 à la Scène des Rendez-vous littéraires,  une Table ronde animée par Elsa Pépin sur la bibliothèque idéale de trois grands lecteurs réunissant Bernard Pivot, l`écrivain haïtien Dany Laferrière et l`écrivain et acteur québécois Robert Lalonde. Par la suite, à 13h00 à la Scène des Rendez-vous littéraires, une Table ronde animée par Rodney Saint-Éloi (éditeur de Mémoire d`encrier) sur la liberté d`expression : « Langage, violence, humanité. Jusqu`où peut-on imaginer la liberté ? ». Pour ce débat, on retrouvera l`écrivaine haïtienne Yanick Lahens, Prix Femina 2014 (Bain de lune, Sabine Wespieser éditeur, 2014), l`écrivain et cofondateur du Cercle d’écriture de Wendake, Jean Sioui (Mon couteau croche, Mémoire d`encrier, 2015), l`écrivain et enseignant Gilles Pellerin et un représentant de Pen-Québec.

 

Également dimanche à 15h00, à la Scène des Rendez-vous littéraires, un hommage sera rendu à la librairie La Liberté avec la participation de Gilles Gallichan, Denise Poirier Laliberté, Aurélien Boivin, Éléna Laliberté, Christian Laliberté et Karina Laliberté. Ainsi, André Ricard rappelle qu` « À travers les bouleversements qui affectent le monde du livre et les habitudes de lecture, il y a des histoires de librairies heureuses. Celle dont nous célébrons la réussite a 70 ans d’existence, dont 50 ans à Québec et continue de s’épanouir. La librairie La Liberté a été créée et développée par Lucius Laliberté dès 1945, son épouse Denise Poirier-Laliberté, l’a accompagné dès 1959. Il a initié son fils Christian qui a pris la relève. Sa fille Éléna entend poursuivre la mission de cette entreprise. À La Librairie La Liberté, à cette entreprise familiale, véritable institution culturelle de la Ville de Québec, les vœux et l’hommage du Salon international du livre de Québec ». Jack Robitaille, directeur artistique du Théâtre de la Bordée de 1996 à 2004, en sera l`animateur.  

 

À 17h00, à la Scène des Rendez-vous littéraires, une autre Table ronde animée par Françoise Guénette ayant pour titre « Journalisme de combat et d`enquête : la fin d`une époque ? ». À cette activité, les invités seront les journalistes Jacques Keable (Québec-Presse : un journal libre et engagé, 1967-74. Écosociété, 2015), Pierre Cayouette (Dans les coulisses d`Enquête, Québec Amérique, 2014) et Jean-François Lépine (Sur la ligne de feu, Libre Expression, 2014).

 

 

Info. : www.silq.ca

 

 

 

N.B. :   Au lendemain de l`événement, les organisateurs ont estimé à 68,200 le nombre de visiteurs à avoir franchi les tourniquets du SILQ, dont 24,000 jeunes lecteurs. En 2014, le SILQ avait accueilli 66,000 visiteurs. La journée de samedi 11 avril a été particulièrement achalandée avec un record de 19,000 personnes.  Le 18e SILQ aura lieu du 13 au 17 avril 2016.