Pierre Lemay

Pierre Lemay a enseigné la philosophie au Cégep de Trois-Rivières de 1977 à 2014, année de sa retraite. Il a été adjoint au coordonnateur du Département de Philosophie du Cégep de Trois-Rivières en 1980-81. Il est membre-fondateur de la Société de Philosophie du Québec (SPQ) en 1974. Il fut également archiviste-adjoint de la SPQ en 1981 et 1982 et membre du Comité de rédaction du Bulletin de la SPQ de 1981 à 1984. Il est aussi membre-fondateur de la Société de Philosophie des régions au coeur du Québec en 2017. De plus, il est membre de l`Institut d`histoire de l`Amérique française depuis 1993 et membre de la Corporation du Salon du livre de Trois-Rivières depuis 2015. Il collabore à PhiloTR depuis sa création en 2004.

Le 29 septembre 2015, le philosophe québécois Charles Taylor est devenu le premier Canadien à recevoir le Prix John W. Kluge 2015. Décerné par la Bibliothèque du Congrès américain, à Washington, le prix vise à récompenser les réalisations accomplies dans le domaine des sciences humaines. L`annonce a été faite par le bibliothécaire du Congrès, M. James H. Bellington. Mentionnons que M. Taylor a reçu le prix conjointement avec le philosophe et sociologue allemand Jürgen Habermas. Ce dernier est considéré comme le continuateur de la théorie critique de l`école de Francfort. Les deux récipiendaires se partageront une bourse de 1,5 million de dollars.

 

Charles Taylor naît à Montréal en 1931. Il est professeur émérite de science politique et de philosophie à l’Université McGill (Montréal) où il enseigne de 1961 à 1997. Dans les années 1990, son œuvre philosophique prend une stature internationale. À cette époque, il est reconnu comme un des représentants du communautarisme. Taylor place la notion d`identité (individuelle et collective) au centre de la conscience moderne. Sa réflexion se situe au carrefour de nombreux courants de pensée et disciplines : la philosophie analytique, la phénoménologie, l’herméneutique, la philosophie morale, l’anthropologie, la sociologie, la politique et l’histoire. Ses écrits, traduits en 20 langues, portent sur un éventail de questions comme l’intelligence artificielle, le langage, le comportement social, la moralité et le multiculturalisme.

 

Parmi ses nombreuses publications, en 1989, il publie Les Sources du moi : La formation de l`identité moderne (Seuil). En 1999, il publie La Liberté des modernes (PUF). En 2003, son oeuvre a été couronnée par la première Médaille d’or décernée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. En 2007, il est nommé par le gouvernement du Québec coprésident de la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles (dite « Commission Bouchard–Taylor ») avec le sociologue et historien québécois Gérard Bouchard. En 2010, il publie, avec Jocelyn Maclure, Laïcité et liberté de conscience (Boréal / La Découvete). En 2011, il publie l`Âge séculier (Seuil).

 

Kluge, John

John Kluge

 

John Kluge (1914-2010) est un homme d`affaire américain. Magnat des médias, il était le propriétaire de Metromedia. En 2007, sa fortune était estimée à 9,1 milliards de dollars. Il est aussi le créateur du Prix John-Werner-Kluge. Ce prix, doté d’un million de dollars, récompense, sans distinction de nationalité ni de langue, « l’œuvre d’une vie dans les humanités et les sciences sociales, des domaines pour lesquels il n’existe pas de Prix Nobel ».