C`est les 21, 22 et 23 janvier 2016 à 20h00 qu`a lieu la pièce Huis clos du philosophe et écrivain français Jean-Paul Sartre (1905-1980) au Théâtre des Nouveaux Compagnons (créé en 1920), à Trois-Rivières. Le spectacle se tient à la salle Louis-Philippe Poisson (75 sièges) de la Maison de la culture. La pièce est mise en scène par Valérie Gagné, assistée de Martin Bergeron. La distribution comprend François Bruneau, Rémi Francoeur, Alexandre Piché-Cyr et Jenny Trudel. La conception musicale est celle d`Ève Lisée; la conception d’éclairage et photo est confiée à Stéphane Bélanger.

 

 

Résumé

 

 

Dans ce drame, il y a trois personnages principaux : Joseph Garcin, un journaliste, Inès Serrano, une employée des postes et Estelle Rigault, une riche mondaine. Ces trois personnages se retrouvent en enfer à leur mort dans une même pièce qui a l`apparence d`un salon de style Second Empire. Ils ne se connaissent pas, viennent de milieux très différents et ne partagent ni les mêmes convictions ni les mêmes goûts. Bref, ils n`ont absolument rien en commun. Toutefois, ils s`interrogent sur leur damnation et évoquent leurs fautes. Garcin a fait beaucoup souffrir sa femme; journaliste, il a été fusillé après s`être enfui non par conviction mais par lâcheté. Inès est une lesbienne qui a acculé son amie au désespoir; celle-ci l`a tuée avant de se suicider. Estelle a noyé son enfant qu`elle a eu de son amant qui s`est suicidé. Donc, aucune solidarité entre ces individus, qui comprennent peu à peu que le regard des autres est une torture, qu`ils sont victimes et bourreaux les uns des autres pour l`éternité. « On ne m`a pas laissé le temps de faire mes actes », dit Garcin. « Tu n`es rien d`autre que ta vie », réplique Inès (fin de la scène 5; Gallimard, coll. « Le Livre de poche », no. 1132, 1964. p. 73).  Or, le contexte est fertile pour que les jugements surgissent et s`échangent à propos des actes de chacun. Dans cette pièce donc, débute alors un procès à huis clos où chacun des trois protagonistes juge et est jugé sur les actes qui composent son existence.

 

 

« L`enfer, c`est les autres »

 

 

Huis clos est une pièce de théâtre en un acte composé de cinq scènes de Jean-Paul Sartre, rédigée à la fin de l’année 1943 et présentée pour la première fois le 27 mai 1944, sous l`occupation allemande, au théâtre du Vieux-Colombier (6e arrondissement), à Paris. Cette pièce de théâtre est symbolique de l’existentialisme, mouvement littéraire du début du XXe siècle où l’être humain est défini par ses gestes et ses non-gestes.

 

Cette œuvre dramatique est une illustration mythique et intemporelle de la philosophie de Sartre. Elle se veut une analyse de l`angoisse qu`entraîne pour l`homme l`obligation de vivre en permanence sous le regard d`autrui et en ce sens la pièce démontre que « L`enfer, c`est les autres » (fin de la scène 5; Gallimard, coll. « Le Livre de poche », no. 1132, 1964. p. 75). Ici, la mise en scène de l`enfer renvoie aux relations humaines telles qu`elles nous tourmentent dans la réalité. Pour Sartre, nous existons « pour autrui », nous dépendons d`autrui pour le meilleur et souvent pour le pire. Pour lui, les consciences ne s`affirment que dans le conflit.

 

En 1954, la pièce fut également adaptée à l`écran par la réalisatrice française Jacqueline Audry (1908-1977) avec des dialogues de son mari Pierre Laroche.  Dans les rôles principaux, on retrouve : Franck Villard (Joseph Garcin), Arletty (Inès Serrano), Gaby Sylvia (Estelle Rigault) et Yves Deniaud (le garçon d’étage). Durée : 95 min. En 1965, une adaptation télévisée du réalisateur français d`origine bulgare Michel Mitrani (1930-1996) voit le jour. Les interprètes en sont : Michel Auclair, Judith Magre et Evelyne Rey. Les intéressés peuvent aussi écouter Huis clos interprété par Michel Vitold, Christiane Lenier, Gaby Sylvia, précédé d`une interview de Jean-Paul Sartre par Moshé Naïm, Gallimard, 2004.

 

Jean-Paul Sartre

Jean-Paul Sartre

 

Mentionnons en terminant que de 1943 à 1948, l`activité dramatique de Sartre est intense : Les Mouches (1943), La Putain respectueuse et Morts sans sépulture (1946), Les Mains sales (1948); une période où son théâtre aborde les problèmes de l`action, de la liberté.  En 1944, Sartre fait le reportage de la libération de Paris dans les premières pages du quotidien français Combat. La même année, il quitte l`enseignement de la philosophie. En 1945, il devient directeur de la revue Les Temps modernes et publie Huis clos chez Gallimard. En 1964, il refuse le prix Nobel de littérature qui lui avait été attribué. La même année, il publie Situation IV, V, VI chez Gallimard.

 

Huis clos-Sartre

 

Info. :   http://www.lesnouveauxcompagnons.com