Pierre Lemay

Pierre Lemay a enseigné la philosophie au Cégep de Trois-Rivières de 1977 à 2014, année de sa retraite. Il a été adjoint au coordonnateur du Département de Philosophie du Cégep de Trois-Rivières en 1980-81. Il est membre-fondateur de la Société de Philosophie du Québec (SPQ) en 1974. Il fut également archiviste-adjoint de la SPQ en 1981 et 1982 et membre du Comité de rédaction du Bulletin de la SPQ de 1981 à 1984. Il est aussi membre-fondateur de la Société de Philosophie des régions au coeur du Québec en 2017. De plus, il est membre de l`Institut d`histoire de l`Amérique française depuis 1993 et membre de la Corporation du Salon du livre de Trois-Rivières depuis 2015. Il collabore à PhiloTR depuis sa création en 2004.

Le 7 juin 2019 est décédé à la Maison Albatros de Trois-Rivières à l`âge de 65 ans le philosophe québécois Yvon Corbeil. Né en 1954, il était le fils de feu Jean Gabriel Corbeil et de feu Fernande Boivin, demeurant à Trois-Rivières. Il laisse dans le deuil son épouse Mme Florence Cornibert et ses enfants : Evelyne et Marie-Laure Corbeil. L’a précédé, sa fille Camille Corbeil.

Titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université de Montréal, il a poursuivi des études post-doctorales à l’Université Paris IV – Sorbonne.  Il a aussi été chargé de cours à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il fut professeur de philosophie au Cégep de Trois-Rivières de 2002 à 2019.

Repères biographiques

 

En 1995, son mémoire de maîtrise présenté à l`Université de Montréal a pour titre « L’interprétation heideggérienne de l’ontologie kantienne comme voie d’accès au projet d’une ontologie fondamentale ». (ePub)

En 1998, il publie « Heidegger et Gadamer : le comprendre de l’un est-il le comprendre de l’autre ? », Symposium, II, 2. (ePub). La même année, il signe le compte-rendu de l`ouvrage de Jeffrey Andrew Barash, Heidegger et son siècle, Paris, PUF (coll. « Pratiques théoriques »), 1995, 188 p. dans la revue Philosophiques, vol. 25, no. 2 (automne 1998), p. 288-293.

En 1999, sa thèse de doctorat déposée également à l`Université de Montréal s`intitule « L’expérience d’une  » Stimmung  » et le caractère ekstatique de l’existence humaine dans l’oeuvre de Martin Heidegger ». (ePub) En 1999 aussi, il publie « Les  » Grundstimmungen  » et l’exercice du philosopher », Revue Philosophique de Louvain, 97, 3-4. (ePub)

En mai 2000, il publie un récit de voyage Un trou normand (format .ePub), dédié à sa fille Èvelyne, en souvenir de sa toute première année.

En 2001, il publie « Les deux angoisses d’  » Être et Temps  » et l’ « Unbedeutsamkeit  » », Revue Philosophique de Louvain, 99, 1. (ePub)

En 2002, il devient professeur au Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières. La même année, il publie « Nietzsche et Michel Henry; autour d’une phénoménologie de la  » vie  » ».

En avril 2003, il publie le roman Le vieux qui grinchait (format .ePub) avec l`appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Entre 2010 et 2019, il rédige divers Textes brefs dans la catégorie « Blog ».

Le 19 février 2013, il prononce une conférence sur l`éducation au Théâtre du Cégep de Trois-Rivières dans le cadre de la 2e édition de la Semaine de la philosophie de cette même institution. À cette occasion, il décrit les enjeux de sa conférence de la manière suivante : « Nous pensons le plus souvent l’éducation en fonction de nos souhaits ou de nos besoins, idéologiques ou circonstanciels.  Nous en concevons ainsi la nécessité comme relative.  Or l’éducation est nécessaire, absolument ». En octobre 2013, il participe en collaboration avec Philippa Dott, Patrice Létourneau et Léonie Cinq-Mars à la création du Cercle de lecture pour les étudiants du Cégep de Trois-Rivières. Le but fondamental de ce cercle est de permettre aux étudiants qui ont un intérêt pour la philosophie d’approfondir davantage leurs réflexions, et ce, sans les contraintes associées aux devis de cours et aux évaluations rencontrés en classe.

Le 23 mai 2014, dans le cadre d`un souper-soirée pour souligner le départ à la retraite de Pierre Lemay après 37 ans d’enseignement comme professeur de philosophie au Cégep de Trois-Rivières, il prend la parole pour rappeler que « c’est une noble tâche d’enseigner à de jeunes esprits sans que l’on puisse, par la suite, vérifier quels fruits pourraient en être sortis », félicitant en cela son confrère de travail pour avoir exercé cette profession avec diligence pendant tant d’années. Le 8 juin 2014, il prononce la conférence de clôture sur la notion de valeurs  dans le cadre du colloque « Une cité pour l`Homme » qui se déroule du 6 au 8 juin au Cégep de Sainte-Foy à Québec sous le thème « Vertu et corruption ». Le 9 septembre 2014, il donne une conférence intitulée Respecter les valeurs des autres, une impossibilité rationnelle, qui se tient au restaurant Café-Bistro à Trois-Rivières dans le cadre des activités du Cercle Est-Ouest. La vidéo de la conférence est disponible sur le site Web du Cercle-Est-Ouest.

Le 28 avril 2015, il fait paraître le texte « Démonstration publique nécessaire » sur le site Web PhiloTR du département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières. La même année, il publie « À propos du  » concept  » des valeurs », Philosopher, savoir, enseigner, oser, 29.

En janvier 2016, il signe le texte Théorie des jugements. Le document est disponible en format .pdf, ainsi qu’en format .epub.

Le 5 janvier 2017, il publie le texte « L`éducation est un art » dans la rubrique  » Idées  »  du journal Le Devoir, CVII-305. Il s`agit de sa réaction à l`article de Julien Prud`homme intitulé « Débat sur les   » données probantes   » : la science doit devenir un outil essentiel en éducation », paru dans Le Devoir, CVII-293 (23 décembre 2016), p. A9. En mars 2017, le site départemental PhiloTR s’enrichit d’une collection d’œuvres philosophiques libres de droits éditées par Les Échos du Maquis. Cette collection comprend 31 œuvres disponibles à la fois dans les formats .epub et .pdf ; ces œuvres ont été numérisées et éditées par Yvon Corbeil (à l’exception du texte de Voltaire, réalisé par son collègue Yves Bastarache). De 2011 à mars 2017, Yvon Corbeil héberge ces textes sur son site personnel Les Échos du Maquis, qui est devient alors le site de ces éditions du même nom (Web Archive de son site : http://www.echosdumaquis.com/). Puis, à la suite d’échanges entre Yvon Corbeil et son collègue Patrice Létourneau, en mars 2017, les 62 fichiers (.epub et .pdf) originaux de ces textes ont été importés et sont maintenant hébergés sur PhiloTR afin d’assurer la pérennité de leurs diffusions. Le 12 mai 2017, lors du Dîner annuel des retraités du Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières au restaurant Pacini, à Trois-Rivières, Patrice Létourneau mentionne qu`après huit ans à la coordination du département, il a décidé de passer le flambeau à messieurs Yvon Corbeil et Éric Désilets qui assumeront ce  rôle pour le département de philosophie.

En avril 2019, il regroupe ses écrits sur un nouveau site « Queue de mots ». Voici la présentation qu’on y trouve en exergue :

« Toute ma vie j’ai aligné des mots, les uns derrière les autres, des queues de mots…  Côté littérature, je n’ai rien d’un Flaubert, d’un Simenon ou d’un Hubert Lenoir.  Côté philosophie, je n’aurai pas mon nom dans le dictionnaire aux côtés de Kant, de Heidegger ou du Doc Mailloux.  Mais je trouve triste de les jeter ces mots; je ne m’y décide pas.  Alors j’en mets quelques-uns ici.  La lecture est à vos risques et périls.  Certains textes sont bien fignolés, d’autres sont des premiers jets.  Vous ferez la part des choses.  Amusez-vous ! ».