Patrick Finlay

L'auteur n'a partagé aucune information biographique


Article par Patrick Finlay

Le Point, hors-série no 26 (mars-avril 2010) : La pensée des Lumières. Les textes fondamentaux

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...
Ce numéro hors-série du magazine Le Pointcouvre une période allant de l’empirisme de Berkeley, au début du XVIIIe siècle, jusqu’au célèbre article de Kant publié en 1784 (« Qu’est-ce que les Lumières? »). On y retrouve des extraits de trente-cinq textes fondamentaux, chacun présenté par un spécialiste et accompagné d’une « clef de lecture » traçant le profil de l’auteur et qui explique l’importance de ce texte par rapport au sujet. Enfin, une chronologie, un lexique et une bibliographie complètent l’ensemble.En guise d’introduction, Todorov (« Pourquoi nous avons toujours besoin des Lumières » p. 7 à 9) tente de saisir l’essence de ce mouvement complexe qui fait la synthèse de l’héritage de la Renaissance et du XVIIe siècle et qui articule le rationalisme et l’empirisme. On y retrouve donc plusieurs courants de pensée contradictoires où se confrontent, par exemple, la pluralité des cultures et l’unicité de la civilisation, les arts et les sciences ou encore, le corps et l’esprit. Bien qu’il y ait une forte diversité d’idées durant cette période historique, on peut néanmoins y retrouver une idée directrice, celle de l’autonomie. Cette idée, centrale à cette époque, est celle qui permet le mieux de résumer l’esprit des Lumières, car elle concerne tous les domaines de l’existence : autonomie dans le domaine de la connaissance qui se libère alors de toute tutelle idéologique; autonomie dans le domaine politique par laquelle le peuple souverain sera appelé à formuler ses propres lois; autonomie par rapport à la religion et à sa place dans la société. Enfin, s’il y a effervescence et choc des idées, il subsiste néanmoins un point d’équilibre, aujourd’hui perdu, entre ces différents pôles, d’où la nécessité, selon l’auteur, de retrouver l’idéal des Lumières suite aux nombreuses dérives totalitaires ou ultralibérales que le monde a connu à partir du XIXe siècle.

La suite >

Le Nouvel Obs – Le siècle de Périclès

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

Monsieur Patrick Finlay est professeur de philosophie au Cégep de Trois-Rivières.


Le Nouvel Observateur, Hors-série no 69 (juillet – août 2008) : Le siècle de Périclès. L’invention de la démocratie, 84 p. [7,75 $].

Ce numéro, divisé en trois sections (Ombre et lumière, L’invention de la démocratie, L’héritage athénien) contient une trentaine d’articles qui portent sur des sujets aussi variés que l’impérialisme athénien, la religion, l’histoire, le passage du mythe à la raison, le théâtre (tragédie et comédie), l’éducation du citoyen, la philosophie (les sophistes, Platon et Aristote), la religion et naturellement la démocratie athénienne. On y retrouve notamment plusieurs renseignements sur le fonctionnement de la démocratie athénienne et de ses diverses institutions, ses crises, ses excès et la façon qu’elle fut perçue et reprise par d’autres civilisations.

La suite >