Le 6 novembre 2008, le philosophe français Jean-Luc Marion est élu à l`Académie française. Il y occupe le fauteuil no. 4, détenu jadis par le cardinal Jean-Marie Lustiger, archevêque de Paris (1981-2005), décédé le 5 août 2007. Le nouvel académicien est un spécialiste de Descartes et de phénoménologie. Il est considéré comme l`un des plus brillants philosophes de sa génération.

Né le 3 juillet 1946, il est un ancien élève de Jacques Derrida à l`École normale supérieure (1967-1971), rue d`Ulm, à Paris. Il subit également l`influence de Jean Beaufret (1907-1982) et Ferdinand Alquié (1906-1985). De ces deux mêmes philosophes, il hérite d`une passion pour la pensée de René Descartes (1596-1650), dont il renouvelle l`interprétation. En 1967, il obtient une Licence ès-lettres (Nanterre). En 1968, il acquiert une Licence de philosophie (Sorbonne). En 1971, il est agrégé de philosophie. En février 1974, on lui décerne un Doctorat de 3e cycle à l`université Paris-IV.

De 1973 à 1980, il est assistant et maître de conférences à l`université de Paris-Sorbonne. En 1978, il reçoit le Prix Charles Lambert de l`Académie des Sciences Morales et Politiques pour L`idole et la distance. Cinq études (Grasset,1977). Le 10 mai 1980, on lui accorde un Doctorat d`État à l`université de Paris-Sorbonne. Depuis 1981, il dirige la collection « Épiméthée » aux éditions des Presses Universitaires de France. De 1981 à 1988, il est professeur d`histoire de la philosophie classique à l`université de Poitiers (Poitou). De 1988 à 1995, il est professeur à l`université de Paris X-Nanterre. En 1982, il remporte le Prix Henri Desmarest de l`Académie française pour Dieu sans l`être (Fayard,1982). En 1992, il se mérite le Grand Prix de Philosophie de l`Académie française pour l`ensemble de son œuvre. Depuis 1994, il est professeur invité au département de philosophie (Chaire John Neween, où il succède à Paul Ricoeur) et siège au Comité sur la pensée sociale de l`université de Chicago (Illinois), aux États-Unis. Depuis 1995, il est professeur de métaphysique à l`université de Paris-Sorbonne. Depuis 2003, il est professeur à la Divinity School, de l`université de Chicago. Le 26 mars 2005, il devient Docteur honoris causa de l`université d`Utrecht (Pays-Bas).

Il compta parmi ses amis, les philosophes Michel Henry (1922-2002) et Emmanuel Levinas (1905-1995). Il succède d`ailleurs à ce dernier à la Chaire de métaphysique, à l`université de Paris-Sorbonne. À ce même endroit, il est directeur du Centre d`Études cartésiennes. Ancien conseiller du cardinal Lustiger et cofondateur de la revue internationale catholique Communio, Marion n`a jamais fait mystère de son adhésion à la foi catholique. Il est l`auteur d`une œuvre extrêmement riche, consacrée tant à Descartes, à la charité, qu`aux Pères de l`Église. Son dernier livre paru en septembre 2008 chez Plon a pour titre Au lieu de soi, l`approche de saint Augustin (448p). Il est aussi codirecteur de la revue Les Études philosophiques, publiée à Paris par les PUF. Il est également président de l`Istituto di Studi Filosofia « Enrico Castelli », à Rome.