Michela Marzano, La philosophie du corps, collection «Que sais-je?», no. 3777, Presses Universitaires de France, 2009. 

Présentation de l’éditeur :

«Penser l’être incarné.
Les philosophes ont souvent préféré méditer sur l’âme et ses passions, faire des enquêtes sur l’entendement humain, ou encore critiquer la raison pure, plutôt que se pencher sur la réalité du corps et sur la finitude de la condition humaine. Pourtant, même si le corps a souvent été considéré comme un fardeau entravant la connaissance et la vertu, aucune philosophie n’a jamais pu faire l’économie de sa présence. C’est dans et avec son corps que chacun de nous naît, vit, meurt ; c’est dans et par son corps qu’on s’inscrit dans le monde et qu’on rencontre autrui.
 Cet ouvrage analyse les paradoxes de notre rapport au corps et la manière dont chaque époque invite à le repenser.» 

Table des matières :

«Introduction
– Le statut ambigu du corps humain
– L’être humain : une personne incarnée 

Chapitre premier — Le dualisme et ses étapes
– Le corps : une prison pour l’âme
– Pensée et étendue
– L’union de l’âme et du corps
– Le corps : un fardeau
 : Contrôle et maîtrise ; Images et paraître ;
– La sculpture de soi : Le corps obsolète ; la chair à vif

Chapitre II — Du monisme à la phénoménologie
– Le monisme métaphysique de Spinoza
– Le réductionnisme matérialiste : de l’homme-machine à l’homme neuronal
– Nietzsche et le corps libéré
– La révolution phénoménologique
– Être et avoir : L’expérience de la maladie ; Greffes et identité ; La greffe du visage

Chapitre III — Le corps entre nature et culture
– L’inné et l’acquis : La culture ; Le réductionnisme au XIXe et au XXe siècle ; L’identification d’une personne par son ADN
– Les pièges du constructivisme : Le corps n’est qu’une fiction
– La différence des sexes ; Sexe et genre ; Des fonctions physiologiques à l’économie pulsionnelle

Chapitre IV — Abjection et réification : l’opacité de la matière
– Le corps et l’abject ; Pur et impur
– La réduction de l’homme à son corps
 : Un corps/chose ; L’effacement de l’identité
– Un corps sans âme ; La douleur d’exister ; Un regard glacial ; Le corps morcelé

Chapitre V — Sexualité et subjectivité : l’accomplissement de la chair
– Autrui : un objet de désir
– Le jeu des pulsions
– Aliénation et respect ; Virilité et féminité ; Identification et autonomie

Conclusion
Bibliographie

À propos de l’auteur :
Michela Marzano est chargée de recherche au CNRS. Auteur de nombreux ouvrages dont, aux PUF, Penser le corps (« Questions d’éthique », 2002) et Je consens donc je suis… (2006), elle a dirigé le Dictionnaire du corps (PUF, 2007).»

____

AUTEUR: Michela Marzano
TITRE: La philosohie du corps
ÉDITEUR: Presses Universitaires de France
COLLECTION: Que sais-je ?
NUMÉRO: 3777
PAGES: 128
PARU LE:  26 août 2009
ISBN:  978-2-13-057557-3