Question à la fois éthique et ontologique, que celle des frontières de l’inspiration, de l’emprunt et du plagiat en arts.  À ce sujet, le Courrier international a consacré un important dossier sur L’art du plagiat (dans le nº 1012 ; que l’on peut télécharger en ebook).  Pour en avoir un aperçu, on peut écouter une fort intéressante discussion entre les journalistes Catherine-Eve Gadoury et Catherine Lachaussée, ainsi que John R. Porter, le président de la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec, à l’émission «Ça me dit de prendre le temps», à la Première chaîne de Radio-Canada.  Au menu de la discussion : le plagiat, l’emprunt, l’inspiration, les droits d’auteurs, le copyleft, ainsi que le «plagiat impérialiste» qui bloque des catalogues universels…

On peut entendre cette discussion à partir de là : «Le plagiat, ça n’existe pas!» (7 min. 11 sec., diffusée le samedi 3 avril 2010 à l’émission «Ça me dit de prendre le temps»).