Présentation de l’éditeur :

«Pythagore préféra se faire massacrer plutôt que de traverser un champ de fèves ; Platon serait mort d’une infestation par les poux ; Épicure accueillit sa fin avec joie, entouré de ses amis – « la mort n’est rien pour nous », disait-il ; Descartes fut emporté par une pneumonie à la suite des leçons matinales qu’il prodiguait au coeur de l’hiver suédois ; Voltaire, pourfendeur de l’Église, demanda à être confessé par un prêtre sur son lit de mort ; Kant termina sa vie sur ce mot : « Sufficit », « c’est assez » ; Bentham se fit embaumer pour être exposé dans une vitrine à l’University College de Londres ; Simone Weil s’est laissée mourir de faim pendant l’Occupation ; Camus est mort d’un accident de voiture, rattrapé par l’absurde ; Sartre lança un jour : « La mort ? Je n’y pense pas » : 50.000 personnes assistèrent à ses funérailles.

« Si j’étais faiseur de livre, je ferais un registre commenté des morts diverses » écrivait Montaigne. Le Britannique Simon Critchley s’est pris au jeu, s’intéressant à la mort de près de deux cents philosophes. Un voyage à travers les siècles et les continents pour redécouvrir l’histoire de la philosophie. Et s’interroger sur notre propre condition de mortel. Philosopher, c’est apprendre à mourir.

Simon Critchley est titulaire de la chaire de philosophie à la New School for Social Research de New York. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont «De l’humour» (Kimé, 2004)»

____

AUTEUR : Simon Critchley
TITRE : Les philosophes meurent aussi
Broché: 370 pages
Éditeur : Bourin Éditeur
Parution : 23 septembre 2010
Collection : Philosophie
ISBN-10 : 2849411930
ISBN-13 : 978-2849411933