Les membres du comité organisateur des Philoconférences vous convient à un nouveau rendez-vous, le lundi  21 février à 19 h., où nous recevrons pour l’occasion Éric Bédard qui livrera un plaidoyer pour une histoire humaniste.

Professeur à la Télé-Université (UQAM), Éric Bédard est aussi chroniqueur depuis 2006 à l’émission «Ouvert le samedi» (à la Première chaîne de Radio-Canada) et il collabore à des séries diffusées sur la chaîne Historia.  Auteur de nombreux ouvrages, il a reçu en 2010 le Prix de la présidence de l’Assemblée nationale du Québec, ainsi que le Prix Clio-Québec de la Société historique du Canada pour son livre sur «Les Réformistes» (Boréal, 2009).

Voici le résumé de la Philoconférence qu’il nous a fait parvenir :

«Avec la littérature et la philosophie, l'histoire a longtemps été une discipline humaniste qui permettait d'observer les grandes passions humaines. Je tenterai d'expliquer pourquoi, depuis la Seconde Guerre mondiale, l'histoire est devenue une province des sciences sociales et je me demanderai si cette mutation a nui ou avantagé l'histoire comme discipline. En plus de revenir sur l'évolution de la discipline, je me pencherai sur la fonction de l'histoire.  Je tenterai de répondre simplement aux questions suivantes : À quoi servent les historiens ? En quoi l'histoire, pour reprendre la grande question posée par Marc Bloch, aide-t-elle à vivre ?»

Date de la Philoconférence : Lundi 21 février
Heure : À 19 h.
Lieu : À l’église St-James, située sur la rue des Ursulines (au Centre-ville de Trois-Rivières)

L’entrée est gratuite