Voici une sélection commentée de vidéos se rapportant à :

  • – La philosophie et l’Antiquité
  • – La religion et la spiritualité
  • – La philosophie et les dessins animés
  • – La vie et le football


PHILOSOPHIE DE L’ANTIQUITÉ

Voici quelques vidéos présentant la philosophie de différents philosophes antiques étudiés durant la session. Vous remarquerez qu’il n’y a pas de vidéo concernant l’hédonisme radical. Si vous voulez en voir, écoutez Musique Plus, n’importe quelle vidéo avec un rapper-bling-bling-torse-nu-dans-une-voiture-de-luxe-aux-côtés-de-quelques-filles-portant-bikinis-et-manteaux-de-fourrure devrait faire l’affaire.

Platon pour les spéléologues amateurs
L’allégorie de la caverne en animation. Gardez à l’esprit que pour Platon le réel correspond au monde des Idées (intelligible, abstrait, les concepts) et non au monde sensible (matériel, celui du quotidien). Par conséquent, les ombres correspondent aux idées que nous nous faisons du monde à partir de l’expérience sensible et de l’opinion populaire:
http://www.youtube.com/watch?v=2yfePu67xoI

Cette scène du film Matrix illustre bien le problème de considérer le réel comme perceptible par les sens. Le passage concerné se trouve essentiellement entre 1:30 et 1:50, mais le reste présente le contexte général:
http://www.youtube.com/watch?v=WnEYHQ9dscY

Épicuriens et stoïciens
Parce qu’ils prônent également le renoncement aux désirs et aux passions, et aussi parce qu’ils envisagent la mort avec sérénité, les épicuriens et les stoïciens sont souvent confondus par les néophytes. La distinction entre les deux tient principalement dans les raisons fondamentales qui motivent ces prises de positions. Les épicuriens se « retirent du monde » pour éviter  la stimulation des désirs et la souffrance. Les stoïciens « s’engagent dans le monde » mais évitent ce qui pourrait les détourner de leur « mission » et font peu de cas du plaisir ou de la souffrance.

L’épicurisme, pour vivre heureux vivons cachés
Vous trouverez dans cette vidéo l’essentiel de la philosophie d’Épicure telle que nous l’avons vue ensemble. Ce qui est bien avec Épicure, c’est qu’il arrive à résumer ses idées en de courtes maximes … pouvant facilement être utilisées comme références historiques lors de l’examen. :
http://www.youtube.com/watch?v=XTV5x-O6Fqc

Le stoïcisme, l’armure philosophique
Le stoïcisme grec, mais surtout romain, trouve son équivalent dans le Bushido des samouraïs du Japon féodal.  On peut trouver leurs enseignements dans le Traité des cinq roues et dans le Hagakure, entre autres œuvres. La philosophie orientale a ceci de particulier qu’elle s’exprime généralement en images, en paraboles, devant toujours être réinterprétées selon le contexte et utilisables dans tous les contextes. La vidéo suivante est issue du film Ghost Dog avec Forest Whitaker. Il s’agit ici de voir les images de guerre qu’utilisent les samouraïs comme des « principes » s’incarnant dans différentes réalités de la vie, des plus banales aux plus sérieuses. Ainsi, lorsqu’il est fait mention d’avoir la tête tranchée, il est question du principe général de vivre une épreuve qui nous fait perdre nos moyens d’action: maladie grave, faillite, bannissement, divers cuisants échecs, …. Et bien sûr, « tuer quelqu’un » doit être entendu comme « atteindre un objectif », quelque soit l’entreprise ou le projet :
http://www.youtube.com/watch?v=OetoiAHefr8

L’amour… toujours l’amour
Platon, dans le Banquet, s’arrête à la question de la définition de l’amour. Les différents participants au repas s’expriment sur leurs conceptions de l’amour. Voici le mythe grec à l’origine de l’expression « âme sœur » tel que rapporté par le poète Aristophane.
http://www.youtube.com/watch?v=hwW7MNV5GD0

En entrevue à la télévision française, l’acteur Fabrice Luchini nous offre une réflexion intéressante sur le couple.
http://www.youtube.com/watch?v=UkbsTmLPaWU

RELIGION ET SPIRITUALITÉ
Depuis ses origines, la philosophie cherche à prendre ses distances par rapport à la pensée religieuse et aux autres formes de discours « irrationnels ».  Ceci étant dit, il est quasiment impossible pour le philosophe d’éviter toutes formes de considérations métaphysiques lorsque vient le temps, par exemple, de réfléchir sur le sens de la vie ou sur les fondements de la morale. Les religions sont autant de moules culturels qui ont influencé et influencent toujours l’évolution des mentalités de nos civilisations humaines.

La passion du Christ
Le personnage de Jésus de Nazareth est fascinant à plusieurs égards. Qu’il soit un personnage historique ou fictif, fils de Dieu ou fils de rien, tout cela  importe peu… Il frappe l’imaginaire depuis 2000 ans. Sauveur? Illuminé? Héros tragique ultime? Que signifie ce symbole d’un dieu qui se laisse mettre à mort par sa propre création pour la laver de ses péchés? Et pourquoi a-t-on appelé « passion »  ce long supplice menant à la crucifixion? Si vous voulez méditer là-dessus en écoutant Le Ruht wohl  (repose en paix) de Bach, tiré de son œuvre La passion selon Saint Jean, tout en regardant le Nazaréen être déchiré par amour pour l’humanité…:
http://www.youtube.com/watch?v=muBv-vRmewI

Plusieurs rites, un même dieu
Le judaïsme, le christianisme et l’islam sont trois religions qui trouvent leurs origines dans les mêmes « mythes fondateurs »: la genèse, Adam et Ève, le sacrifice d’Abraham, l’arche de Noé etc. Même Jésus et Marie (…sa mère) trouvent leur place dans l’islam, et la naissance de Isa (le nom de Jésus dans le Coran) est aussi miraculeuse que chez les chrétiens. Ceci dit, Isa est considéré comme un prophète par les musulmans, non comme Dieu ou fils de Dieu. Pour ces trois religions nées dans le désert du Proche-Orient, la voix de Dieu est plus importante que son image, contrairement à chez les Grecs et à chez les Romains.  C’est par sa voix que le dieu d’Abraham parle aux prophètes, et non en paraissant devant eux, comme l’aurait fait Zeus pour les Grecs. Voici un adhan, un appel à la prière musulman (islam):
http://www.youtube.com/watch?v=vjUIBtM5JeI

Le son qui créa l’univers
Dans quelques grandes religions orientales, dont l’hindouisme et le bouddhisme, on considère que l’origine de l’univers tout entier se trouve dans une vibration fondamentale, un son, une syllabe: Aum (Om). Cette vibration serait le « bruit de fond » du cosmos, et pratiquer la méditation en émettant ce Aum vibratoire nous mettrait en quelque sorte… au diapason avec l’univers. Dans la vidéo suivante le Aum commence vers 2:30.. Namaste:
http://www.youtube.com/watch?v=n4e9hcqVVfY

Nuit noire, nuit blanche… réflexion sur le mal
Pourquoi, dans la plupart des représentations, le noir est la couleur du mal? Pourquoi pas le jaune? Pourquoi les nuits de pleine lune plutôt que le soleil de midi? Pourquoi un « humain » avec des ailes de chauve-souris nous apparait-il si inquiétant alors qu’on irait le voir, tout confiant, s’il portait des ailes de colombe?  Vous avez déjà été attaqués souvent par des chauve-souris, vous?  Et ça ne vous est jamais arrivé qu’un bel oiseau diurne aux couleurs éclatantes  passe terminer son cycle alimentation/digestion/évacuation sur votre voiture?

Et pourtant, à travers l’histoire le Mal et la Nuit se sont associés dans l’imaginaire humain par un « système » de symboles, comme l’aile de chauve-souris par exemple. Et souvent, dans les représentations culturelles « l’esthétique » du mal est nocturne, elle est sombre, froide… Mais élégante. Qu’on pense au vampire, au sorcier … ou à l’uniforme des SS.

L’esprit humain a peuplé la nuit d’étranges choses. Les monstres imaginaires sont pour la plupart beaucoup plus effrayants que les simples humains. C’est ce que l’on pourrait croire du moins, si l’on considère quelques instants les nombreux pouvoirs qui leur sont généralement attribués… Et pour les mêmes raisons ils sont paradoxalement les plus rassurants. Ils sont imaginaires, ils sont totalement différents de nous, ils sont « autre chose » que nous. Ça nous rassure sur nous-mêmes…  C’est rassurant de savoir que, sous le soleil, les humains ne sont pas des monstres… n’est-ce pas? Le soleil… Il éclair, et il aveugle…

… …. …. Caligula, Vlad III, Elysabeth Batory, Alexandre VI, Robespierre, Staline, Hitler, Idi Amin Dada, Pol Pot … Ce n’est qu’une infime partie des trop nombreux vrais monstres qui sont passés à l’histoire… Jusqu’à maintenant. Et combien de dégénérés anonymes de par le monde? Et si l’on en juge par la rapidité de notre évolution technologique et par la lenteur de notre évolution « humaine », on est peut-être en droit de s’attendre à ce qu’un jour, de nouveaux joyeux cinglés cherchent à faire leurs places sous le soleil .

In nomine Satanis, la chute de l’ange
Il serait dommage que vous quittiez le collège sans jamais avoir rencontré  Charles Baudelaire.  Notre triste époque perd ses repères et ses grands classiques. Vous pourrez entendre ses Litanies de Satan, tirées des Fleurs du mal, sur la Sonate pour piano no. 14 (au clair de lune) de Beethoven:
http://www.youtube.com/watch?v=QpVpggESeJo


Necurat (ancien Roumain signifiant: âme souillée, utilisé pour parler des vampires)

Si je vous disais que tous les vampires ne sont pas aussi mignons qu’Edward, me croiriez-vous? Pour les amateurs de cinéma, un classique du genre: Nosferatu (1922) de Friedrich Wilhelm Murnau. Un chef-d’œuvre du cinéma expressionniste.  Le tout sur le Lacrimosa de Mozart, une partie de son Requiem (messe funéraire):
http://www.youtube.com/watch?v=VlzKeJC7DTM

Quand le soleil a rendez-vous avec la lune
Une éclipse totale de soleil est un spectacle fascinant. Nous sommes fascinés, mais nous ne sommes pas terrifiés. C’est parce que nous comprenons la mécanique céleste. Et nous savons également qu’il ne faut pas regarder en direction du soleil pendant une éclipse, car l’on risquerait de perdre la vue. Mais, imaginez-vous vivre à une époque et dans une culture, où ce genre de phénomène ne s’explique pas rationnellement, quand c’est le mythe qui donne les réponses et non la science. Imaginez … l’effroi des gens qui voient disparaitre leur dieu suprême. Leurs cris hystériques qui supplient le soleil de revenir pendant que le ciel se referme sur lui. Et le lendemain…  des aveugles terrorisés qui hurlent un peu partout.
http://www.youtube.com/watch?v=s8qUyVpzSEQ

PHILOSOPHIE ET DESSINS ANIMÉS
Pour peu que l’on soit attentif, le cinéma, les livres, la musique, les animés et les différents autres médias de la culture populaire offrent une pléiade de pistes de réflexion intéressantes. Prenez, par exemple, n’importe quel dilemme moral d’à peu près n’importe quel film et vous en avez pour des heures à pouvoir débattre.

Lex Luthor existentialiste
Dans cet épisode de Superman, Lex Luthor affirme, comme Nietzsche, Heidegger et Sartre, que la vie est dépourvue de sens, qu’elle n’a pas de but précis. C’est à l’individu à donner un sens à Sa vie.
http://www.youtube.com/watch?v=fSW70fC_sec

Débat sur l’esthétique entre Sasori et Deidara
Dans la série Naruto, deux membres de l’Akatsuki engagent un débat sur la nature de l’art et la relation qu’il entretient avec le concept de « beauté ». Ce dialogue est malheureusement interrompu par Naruto et ses habituelles mauvaises manières. Dans cette scène, deux visions  de l’art radicalement opposées sont présentées. L’éternel ou l’éphémère? Note: Le personnage de Deidara est inspiré de l’artiste abstrait japonais Taro Okamoto, qui est l’auteur de la formule: « L’art, c’est l’explosion »
http://www.youtube.com/watch?v=Zf2Spx7dlBE

Albator chez le psychanalyste
Pour ceux qui s’intéressent au concept d’« archétype » tel que défini par Carl Gustav Jung, élève du psychanalyste Sigmund Freud. [[Note: L’archétype est une structure psychique a priori, un symbole universel d’un type de « réalité » ou d’un type de personne. Ces symboles sont comme autant de caractéristiques qui nous donnent une image mentale du type de personne dont on parle.  Ex: la femme fatale, le chevalier blanc, le dictateur sanguinaire, l’employé model, le patron colérique, la mère surprotectrice etc.]]  Dans cet épisode d’Albator, le héros du même nom affronte Sylvidra, la reine des ennemies (les Sylvidres). La scène présente deux personnages typiques (archétypes), la méchante reine (comme celle de Blanche-Neige) et le héros sombre (Zorro, Batman) et cette scène est bourrée de références aux concepts d’Éros et Thanatos: principe de vie (sexualité, survie, plaisir) et principe de mort (agressivité, destruction, abandon)  s’incarnant dans un duel à mort qui flirte avec un érotisme à peine subtil. Ajoutons à cela qu’à l’exception de Sylvidra , toutes les Sylvidres sont des femmes nues d’origine végétale. Je ne suis pas certain que la chose serait bien accueillie aujourd’hui… Vous-ai-je dit que cette émission passait tous les samedi matins entre 8 am et 10 am quand j’avais 9-10 ans?…
http://www.youtube.com/watch?v=zL3sw8EH0-0

LA VIE EST UNE PARTIE DE FOOTBALL
J’aime le football depuis longtemps. Comme je n’ai pas la carrure nécessaire pour ce sport, je me suis toujours contenté de mon rôle de spectateur. J’aime ce sport parce que derrière sa « brutalité » apparente se cache un exemplaire raffinement stratégique où rien n’est laissé au hasard. Et la violence se limite au choc des joueurs entre eux, les bagarres sont extrêmement rares et réprimées avec la plus grande intransigeance. J’aime aussi ce sport pour d’autres raisons: parce que l’esprit d’équipe y est fondamental, parce que la douleur y est méprisée par les joueurs et aussi, parce que le football est une excellente illustration des différentes épreuves de nos vies, qui la jalonneront verge par verge, pouce par pouce.
http://www.youtube.com/watch?v=m_iKg7nutNY