C`est du 16 au 21 novembre 2011 qu`aura lieu la 34e édition du Salon du livre de Montréal (SLM), dans le grand hall d`exposition de la Place Bonaventure. Cette année, l`événement est sous la présidence d`honneur du journaliste et écrivain québécois Georges-Hébert Germain. Le Salon a pour thème « Le livre, machine à voyager dans le temps ».

Au programme des activités, quelques-unes retiennent notre attention :

Le jeudi, 17 novembre à 18h00 au Carrefour Desjardins, les éditions Triptyque et l`Hexagone organisent une Table ronde intitulée « Les attentats du 11 septembre, 10 ans après » animée par Michèle Pontbriand avec Denise Landry, Annie Dulong et Jerémie Leduc-Leblanc. Les invités ont éprouvé le besoin de revenir sur cet événement tragique, d`enquêter en quelque sorte par l`écriture sur les traces qu`il a laissées dans leur conscience et leur imaginaire.

Le samedi, 19 novembre à 14h30 à la Grande Place, une Table ronde animée par Marie-France Bazzo autour de la question « De quoi le Québec a-t-il besoin ? » du nom de l`ouvrage collectif publié en 2011 chez Leméac. Les participants seront Jean Barbe et Vincent Marissal. La même journée, dans la série « Confidence d`écrivain », Gilles Archambault reçoit le philosophe montréalais Georges Leroux qui vient de publier Wanderer : Essai sur le Voyage d`hiver de Franz Schubert chez Nota Bene. Ce même livre fut finaliste au Prix du Gouverneur général dans la catégorie Essais. La rencontre a lieu à 18h30 au Carrefour Desjardins. Les intéressés peuvent se rendre sur le site Internet PHILOTR dans la section « Informations, Parutions » pour lire la présentation de cet essai qu`en donne mon collègue Patrice Létourneau en date du 31 octobre 2011.

Le dimanche, 20 novembre à 15h15 à l`Agora, les Éditions du Boréal présentent un débat intitulé « La Grande Noirceur, un mythe ? » animé par Laurent Laplante avec les historiens Éric Bédard, Lucia Ferretti et Pierre Fortin.

Le SLM organise aussi une série de rencontres conçues autour d`œuvres littéraires. À cette occasion, on pourra notamment entendre l`écrivain français Éric-Emmanuel Schmitt, jeudi, 17 novembre. Ces rencontres sont souvent suivies d`une animation ou d`une séance de dédicace au stand de leur éditeur. M. Schmitt sera, lui, au stand 570 chez Albin Michel. Ajoutons que de 1980 à 1985, M. Schmitt étudie à l`École normale supérieure et en sort agrégé de philosophie. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1987, a pour titre « Diderot et la métaphysique ». Elle sera publiée en 1997 sous le titre Diderot ou la philosophie de la séduction.

Parallèlement, le SLM présente l`exposition « La Révolution tranquille : une vision d`avenir » produite par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) à l`occasion du 50e anniversaire de la création du ministère de la Culture du Québec. Cette exposition itinérante fut inaugurée au printemps 2011 à Montréal dans le hall de la Grande Bibliothèque. Elle est faite de neuf panneaux illustrés que les visiteurs peuvent voir au stand 203. Il s`agit principalement de photographies de personnages, d`acteurs de la Révolution tranquille ou des grandes réalisations (Expo 67, le barrage La Manic).

Info. : http://salondulivredemontreal.com