Archives pour octobre 2017

Activités dans la région à l’occasion de la Journée mondiale de la philosophie (le jeudi 16 novembre 2017)

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (aucune évaluation)
Loading...

Activités philosophiques organisées par la Société de philosophie des régions au coeur du Québec

à l’occasion de la 

Journée mondiale de la philosophie de l’UNESCO

Le jeudi 16 novembre 2017

 

***Pendant toute la semaine, au Cégep de Trois-Rivières : exposition de livres philosophiques à l’entrée de la bibliothèque et citations sur les écrans du collège.

 

12h – 14h Grande conférence, UQTR : « Et si nous étions tous vulnérables ? Pour une éthique de la vulnérabilité ordinaire »

(Nouveau Carrefour de la bibliothèque, 3259 – AT – entrée par la bibliothèque au 2e étage)

Conférencière : Naïma Hamrouni, professeure en philosophie, UQTR

 

15h – 17h Café-philo, Collège Shawinigan (local 15, salon étudiant)

Animateur : Martin Vallée (professeur de philosophie au Cégep de Shawinigan)

Question débattue : Qu’est-ce que l’éducation ?

 

18h30 Ciné-philo, Cégep de Trois-Rivières  (à l’agora du pavillon des Humanités, près de la Coopsco)

Animateurs : Martin Hould et Christian Boisclair (professeurs de philosophie au Cégep de Trois-Rivières)

Film projeté : Agora – film sur Hypatie (l’entrée est gratuite).

 

19h – 22h Table ronde : « Quelle éducation pour le XXIe siècle? »

(Complexe Laviolette, 2203 boulevard des Forges, Trois-Rivières)

Alexandra Malenfant-Veilleux (chargée de cours à l’UQTR, à l’UQAM et au Collège Laflèche)

Joëlle Tremblay (professeure de philosophie au Collège de Granby, auteure de L’inéducation : l’industrialisation du système d’éducation au Québec, éditions Somme Toute, 2017)

Christian Bouchard (animateur et conférencier)

Sivane Hirsch (professeure en sciences de l’éducation, UQTR)

Questions abordées :

– L’éducation étouffe-t-elle la curiosité et l’esprit critique ?

– Peut-on concilier esprit libre et monde de l’entreprise ?

– Quelle place peut avoir la transmission de l’héritage culturel dans l’éducation ?