Pierre Lemay a enseigné la philosophie au Cégep de Trois-Rivières de 1977 à 2014, année de sa retraite. Il a été adjoint au coordonnateur du Département de Philosophie du Cégep de Trois-Rivières en 1980-81. Il est membre-fondateur de la Société de Philosophie du Québec (SPQ) en 1974. Il fut également archiviste-adjoint de la SPQ en 1981 et 1982 et membre du Comité de rédaction du Bulletin de la SPQ de 1981 à 1984. Il est aussi membre-fondateur de la Société de Philosophie des régions au coeur du Québec en 2017. De plus, il est membre de l`Institut d`histoire de l`Amérique française depuis 1993 et membre de la Corporation du Salon du livre de Trois-Rivières depuis 2015. Il collabore à PhiloTR depuis sa création en 2004.

C`est du 12 au 15 novembre 2020 qu`a lieu, sous une forme virtuelle, la 43e édition du Salon du livre de Montréal (SLM) sous le thème « Le Salon du livre de Montréal s`ouvre au monde ». À cause de la pandémie du COVID-19, l`événement se déroulera cette année sans kiosques et en direct de son site Web et de ses réseaux sociaux. Pour Olivier Gougeon, directeur général du SLM, cette année le salon sera 100% virtuel et 100% gratuit. Ainsi, le site Web a été refait pour permettre aux gens d`accéder à du contenu en direct, et même interagir à l`aide d`un système de clavardage intégré. Ce dernier souligne néanmoins que la mission du SLM est toujours de faire rayonner le livre et la lecture, les créateur.rice.s et les métiers du livre. Par ailleurs, il souligne que les 70 animations diffusées en direct sur le site Web du SLM sont tournées aux Palais de congrès de Montréal.

Pour l`occasion, toutes les attractions meublant habituellement le SLM (animations, entrevues-confidences, tables rondes, cabarets festifs) auront lieu en passant par le site Web du SLM. Cette année, cinq grandes thématiques ont été retenues : « 2020, et après ? » portera sur les finances et la pandémie, « Le féminisme » traitera de l`image corporelle des adolescentes, « La pluralité des voix » s`interrogera sur l`impact du mouvement queer dans la littérature québécoise, « Le récit et l`inspiration » s`intéressera  aux journaux intimes et aux récits et « La famille et l`enfance » mettra l`accent sur un parent disparu, lors des confidences d`écrivains avec Catherine Mavrikakis et Mathieu Leroux.

Le SLM, c`est 450 activités, 70 animations diffusées en direct, 230 auteur.rice.s en tête-à-tête avec des lecteur.rice.s, 75 événements virtuels à travers la toile et 90 capsules littéraires. Prenons l`exemple  des tête-à-tête virtuels. En allant sur le site Web du Salon et en achetant le livre de l`auteur ou de l`autrice qu`ils souhaitent rencontrer, les intéressés pourront prendre rendez-vous et obtenir un entretien privé de 5 minutes ou un entretien de 25 minutes partagé avec 5 autres personnes.

En terminant, mentionnons que toutes les activités prévues se feront dans le respect des normes et recommandations de la santé publique et se tiendront seulement si le contexte sanitaire le permet.

 

Info. : www.salondulivredemontreal.com

 

N.B. :

Fait intéressant, selon Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, collaboratrice au journal Le Devoir, entre le 11 mars et le 31 octobre 2020, les ventes de livres ont augmenté de 9% par rapport à l`année dernière, selon les données récoltées par la Société de gestion de la Banque des titres de langue francophone (BTLF). En octobre, seulement, la hausse était de près de 50%. (Le D Magazine, 7 novembre 2020, p. 15)

De plus, le Cahier publicitaire « Je lis québécois » inséré dans Le Journal de Montréal (14 novembre 2020) à l`occasion du SLM, mentionne quelques chiffres concernant le monde du livre au Québec en page 2. On y apprend que le Québec compte quelque 2500 auteurs et autrices, que les maisons d`édition québécoises publient 6500 nouveaux titres par année, qu`on peut se procurer des livres dans plus de 300 librairies et dans 1051 bibliothèques publiques, que l`industrie du livre au Québec génère 600 millions de dollars de vente de livres et crée 12,000 emplois, que 220,000 titres distincts ont été vendus par les librairies indépendantes en 2019.