Comme plusieurs le savent, du vendredi 22 au dimanche 24 novembre 2013 auront lieu des échanges en vue de dresser un état des lieux de la philosophie au Québec.  L’objectif de cette vaste réflexion n’est pas de dresser un état des lieux des types de philosophies proprement dites qui s’élaborent au Québec, mais bien un état des lieux de l’institution de la philosophie au Québec et des institutions qui l’accompagnent tout en contribuant à constituer ce qu’elle est.  Si «les philosophes réfléchissent trop peu sur leurs propres institutions» comme l’affirme les organisateurs de cet état des lieux, ces rencontres auront pour but de «penser ensemble les institutions liées à la philosophie au Québec», et ce, notamment «autour de trois axes de réflexion, soit l’état de la profession, l’état de la discipline et la diffusion de la philosophie au Québec.» (source des citations : 1 et 2).

 

Pour en savoir un peu plus sur ces axes de réflexion, on peut consulter la programmation officielle (avec le nom des intervenants et des panélistes) qui est disponible en format .pdf, de même que l’on peut consulter, aussi en format .pdf, la description des tables rondes (dont je ferai partie).

 

Pour qui veut se préparer convenablement en vue de ce vaste chantier de réflexion, un premier constat s’impose : cet état des lieux de la philosophie au Québec est d’autant plus important qu’il n’y a presque pas de documentation récente à ce sujet.  Cela dit, si on peut s’attendre, par exemple, à ce que les personnes responsables de la séance sur «La place des femmes en philosophie au Québec» y présentent une synthèse des sources primaires sur le sujet, de même que si un œil attentif aux mutations des dynamiques des départements et aux réformes donne des indications sur «l’évolution des institutions philosophiques depuis le rapport Parent» (cette année marque le 50e anniversaire du Rapport Parent), il reste par ailleurs que quelques ouvrages sur les pratiques philosophiques au Québec permettent de dégager des indications fort utiles, bien que ces ouvrages n’ont pas pour sujet premier l’institution de la philosophie.

 

Pour qui cela intéresserait, dans la suite de cet article nous regroupons donc :

1) quatre livres parus depuis 1998 et dont la lecture oblique peut s’avérer fort instructive

et

2) nous nous permettons de regrouper un certain nombre d’instances et de structures liées à la pratique ou à la diffusion de la philosophie dans la région de Trois-Rivières.

1) Quelques livres sur la vie philosophique au Québec :

 

Philosopher au Québec - deuxièmes entretiens– Sous la direction de Christian Frenette, Philosopher au Québec.  Deuxièmes entretiens, Québec, Presses de l’Université Laval, 2011 (212 pages).

 

  • Contenant notamment, outre l’avant-propos qui dresse une esquisse historique, des entretiens avec : Luc Brisson, Daniel D. Jacques, Jean-Marc Piotte, Pierre Bertrand, Josiane Boulad-Ayoub, Normand Baillargeon, Gilles Labelle, Louky Bersianik, Jean Leroux, Marie-Andrée Ricard, Florence Vinit, etc.

 

  • Extrait de l’Avant-propos :

«En droit, la philosophie s’adresse à n’importe quel locuteur rationnel, peu importe son origine ou son appartenance.  Dès lors, comment parler de l’activité philosophique au Québec ?  Un logicien particulièrement cynique ne pourrait-il pas analyser l’expression «philosopher au Québec» de la même manière qu’il le ferait avec «prendre cinq kilos au Québec», c’est-à-dire comme s’il s’agissait d’activités indifférentes à leur contexte d’exercice ?  […]  Comme Platon l’exigeait déjà à la fin de l’Allégorie de la Caverne, on a forcé les philosophes à redescendre des hauteurs de la contemplation pour partager les peines et les honneurs de la majorité.  Remarquez qu’on aurait là le début d’une réponse sérieuse à notre logicien cynique.  Penser le lien entre philosophie et culture, cela reviendrait donc à interroger la demande philosophique.  Que demande-t-on aux philosophes d’ici ?  Quels rôles la culture québécoise leur a-t-elle attribués?  En prenant le problème à rebours, l’histoire devient assez parlante.» (Extrait de l’Avant-propos, par Christian Frenette et Olivier Roy).

 

Philosopher au Québec - entretiens– Sous la direction d’André Baril, Philosopher au Québec.  Entretiens, Québec, Presses de l’Université Laval, 2007 (201 pages).

 

  • Contenant notamment, outre un hommage à Jacques Lavigne, des entretiens avec : Georges Leroux, Marc Chabot, Serge Cantin, Michel Morin, Thomas De Koninck, Laurent-Michel Vacher, Jean Grondin, Andrée Ferretti, Ginette Pelland, Yvon Gauthier, Henri Lamoureux, etc.

 

 

 

 

 

L'apprentissage de la liberté– Jean-Claude Simard, L’apprentissage de la liberté : quatre décennies d’expérimentation philosophique au collégial, Québec, Presses de l’Université Laval, 2010 (54 pages).

 

 

 

 

 

 

 

 

La pensée philosophique d'expression française au Canada

 

-Sous la direction de Josiane Boulad-Ayoub et Raymond Klibansky, La pensée philosophique d’expression française au Canada.  Le rayonnement du Québec, Québec, Presses de l’Université Laval, 1998 (690 pages).

 

 

 

2) Quelques instances liées à la pratique ou à la diffusion de la philosophie dans la région de Trois-Rivières (non-exhaustif) :

 

– Le Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières :

Le Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières (que fréquentent plus de 4400 étudiants) a déjà offert un programme préuniversitaire en philosophie, avant que celui-ci ne soit aboli.  Par la suite, c’est le Département de philosophie qui a chapeauté l’implantation du programme en Histoire et civilisation (Arts libéraux) au Cégep de Trois-Rivières, en plaçant la question du sens au cœur du profil de ce programme au Cégep de Trois-Rivières, tout en insérant dans sa grille de cours quatre cours spécifiques de philosophie, en plus des trois cours de philosophie de la formation générale.

 

– Les cours de philosophie propres à des programmes au Cégep de Trois-Rivières :

En plus des cours de formation générale, le Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières offre 7 cours propres à deux programmes : 4 cours spécifiques au programme Histoire et civilisation, et 3 cours avec un profil particulier pour le programme Sciences, Lettres et arts.

 

–> Cours de philosophie propres au programme Histoire et civilisation :

1)    Cours intitulé «Les sens du divin» (340-2Z3-RI)

Ce cours vise à démontrer l’importance du phénomène de la religion et du mythe dans la civilisation occidentale. Ce cours vise à offrir à l’étudiant les méthodes et les connaissances nécessaires pour apprécier le rôle et l’influence des phénomènes religieux dans la civilisation occidentale. C’est principalement dans ce cours que l’étudiant sera amené à observer et à juger des divers liens que la religion entretient avec la politique, la science et les arts. Ce cours permet aux étudiants d’entrevoir les dimensions éthique et anthropologique de la religion et du mythe.

 

2)    Cours intitulé «La vérité de la science» (340-3Y3-RI)

Ce cours revêt une double visée : tenter de mieux comprendre la nature de la science et l’aventure de la science.  En quête d’universalité, la science cherche à se dégager des contingences sociohistoriques de son activité.  Il est donc d’intérêt de tenter, d’une part, de mieux saisir la nature de la science en tant que science, de mieux cerner ce qui fait le propre de sa quête, de ses moyens, de sa vérité.  Mais d’autre part, pour mieux la comprendre et éviter de la désincarner et de la déformer en la transformant en «idole», il faut aussi interroger les liens entre l’essence de sa quête et son existence réelle, de même qu’interroger sa présence au sein d’un horizon socioculturel.

On peut consulter le plan de cours à l’adresse suivante : http://veritescience.wordpress.com/

 

3)    Cours intitulé «Les idées architectes» (340-3Z3-RI)

Ce cours vise à établir le sens et la portée des idées et des institutions dans la civilisation occidentale. Dans ce cours, les étudiants parcourent les principales idées et courants d’idées (rationalisme, empirisme, relativisme, christianisme, libéralisme, etc.) qui ont façonné le visage de la civilisation occidentale.  Le cours amène les étudiants à apprécier les liens unissant ces idées et courants; il leur permet de dégager certains fils conducteurs unissant ces idées à travers les divers âges de l’histoire.   Il s’agit donc ici d’acquérir une vision structurée du monde des idées qui domine l’horizon de la civilisation occidentale.

 

4)    Cours intitulé «Les raisons dans l’histoire» (340-4Z3-RI)

Ce cours vise à établir le sens et la portée des idées et des institutions dans la civilisation occidentale.  Dans ce cours (qui s’appuie sur le cours Les idées architectes), l’étudiant est amené à examiner les rapports complexes que les idées ont entretenus et entretiennent encore avec diverses institutions (éducation, science, politique, économie, militaire, etc.).  La finalité de ce cours est de permettre à l’étudiant de dégager les fils conducteurs des «idées architectes» et leurs relations avec les institutions, afin d’élaborer une conception ou vision de l’histoire exprimant la spécificité du monde occidental.

 

–> Cours de philosophie adaptés au programme Sciences, Lettres et Arts :

1)    Cours adapté de «Philosophie et rationalité» (340-716-RI)

Le département de philosophie offre un cours de Philosophie et rationalité à la fois enrichi et condensé en 45h plutôt que 60h, pour les étudiants du programme de Sciences, Lettres et Arts (SLA).

 

2)    Cours adapté sur «L’Être humain» (340-723-RI)

Le département de philosophie offre un cours sur l’Être humain enrichi et adapté pour les étudiants du programme de Sciences, Lettres et Arts (SLA).

 

3)    Cours adapté en «Éthique» (340-7P3-RI)

Le département de philosophie offre un cours d’Éthique enrichi et adapté pour les étudiants du programme de Sciences, Lettres et Arts (SLA).

 

–> Cours complémentaires de philosophie au Cégep de Trois-Rivières :

1)    Cours intitulé «Imaginaire et mythologies»

La mondialisation et le multiculturalisme produisent un foisonnement de croyances qui relèvent souvent de la pensée symbolique. Par l’évaluation critique de ces croyances et du rôle de l’imaginaire en elles, ce cours vise à ce que l’élève comprenne mieux la signification du mythe dans la société actuelle.

 

2)    Cours intitulé «La sexualité repensée»

Ce cours vise à analyser selon une approche philosophique la problématique de la sexualité et de ses enjeux contemporains : la confusion des modèles de masculinité et de féminité; les conflits vécus entre les passions, l’amour et la liberté, les attitudes sexuelles controversées.

 

3)    Cours intitulé «Le latin : pour comprendre sa langue et sa culture»

Ce cours vise non seulement à donner une solide base aux étudiants en latin, mais aussi à les initier à ce qui fait le propre de la culture latine (et gréco-latine).

 

– La Semaine de la philosophie au Cégep de Trois-Rivières (événement annuel) :

Implantée lors de l’année 2011-2012 (par Patrice Létourneau (coordonnateur), Éric Désilets, Natacha Giroux, Dany Roy-Robert, Patricia Nourry, Martin Hould, Jan Michel, Jonathan Roy, Louis J.R. Tétrault et Léonie Cinq-Mars), l’objectif de la Semaine de la philosophie est d’inscrire des activités philosophiques dans un environnement plus ludique, plus souple et plus diversifié qu’en contexte de classe, de cultiver l’intérêt et la curiosité des étudiants pour la philosophie, de même que de contribuer au rayonnement et à la valorisation de la philosophie au cœur de l’institution.

 

– Les Philoconférences de Trois-Rivières :

Fondés en 2006 par Yves Bastarache (Philosophie, Cégep de Trois-Rivières), Serge Cantin (philosophie, UQTR), Suzanne Foisy (philosophie, UQTR), Clément Loranger (Philosophie, Cégep de Trois-Rivières) et Patricia Nourry (Philosophie, Cégep de Trois-Rivières) – fondateurs auxquels se sont joints par la suite Patrice Létourneau et Léonie Cinq-Mars –, les Philoconférences de Trois-Rivières visent « à favoriser le développement de la culture philosophique chez un public cultivé, mais non spécialisé; à créer un lieu propice à l’échange, la réflexion, la critique, de manière extra-académique; et à renforcer les liens entre le Cégep de Trois-Rivières et l’UQTR (instigateurs de ce projet), de façon à favoriser le rayonnement de nos institutions ».

 

– Les colloques Une Cité pour l’Homme :

Fondés en 2003 par Marcel Côté (à l’époque D.G. du Collège Laflèche), Natacha Giroux (à l’époque professeure de philosophie au Collège Laflèche et maintenant au Cégep de Trois-Rivières) et Louis-André Richard (professeur de philosophie au Cégep de Sainte-Foy), les colloques Une Cité pour l’Homme ont pour but « d’offrir un lieu de réflexion philosophique et politique, intergénérationnel et non partisan, où se côtoient spécialistes et profanes, collègues universitaires et des cégeps, professeurs et étudiants ».  Les colloques Une Cité pour l’Homme , qui organisent aussi des concours étudiants et publient les actes des colloques, comptent maintenant comme partenaires le Cégep de Trois-Rivières (édition 2010 sur «La cité et les arts»), le Cégep de Sainte-Foy et le Cégep régional de Lanaudière.

 

– Le Cercle Est-Ouest :

Fondé en 2008 par Clément Loranger et Yvon Paillé, tous deux professeurs retraités de philosophie du Cégep de Trois-Rivières, le Cercle Est-Ouest est « constitué d’un groupe de personnes intéressées par la philosophie et principalement, mais non uniquement, par les problèmes qui ont un rapport avec la religion, tout en restant néanmoins largement ouvert sur les sciences, les arts, la littérature, l’histoire et la politique ». Le Cercle tient ses réunions les mardis soir tous les quinze jours.

 

– La revue web PhiloTR – ISSN 1927-4211 : http://philosophie.cegeptr.qc.ca/

Existant depuis 2004, PhiloTR s’est vue reconnue en 2011 comme revue web culturelle par « Bibliothèque et Archives Canada » qui lui a octroyé l’ISSN 1927-4211.  Publiant régulièrement de courts articles de diverses natures, PhiloTR est alimenté par l’ensemble des professeurs du département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières.  Il y a plus de 700 « visiteurs uniques absolus » par mois qui y accèdent en provenance de divers pays, avec une exploration de plus de 3000 pages vues par mois, selon les données de Google Analytics.

 

– Édition de textes libres de droits en format pour liseuse (.epub et .pdf) : 

Yvon Corbeil (professeur de philosophie au Cégep de Trois-Rivière) édite des textes libres de droits en philosophie sur le site «Les échos du maquis».

 

– Les publications des professeurs du Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières :

Une liste des livres, manuels et articles publiés par les professeurs de philosophie du Cégep de Trois-Rivières est en cours d’élaboration à cette adresse.

 

– Le Département de philosophie et des arts de l’UQTR …

Le Département de philosophie du Collège Laflèche …

 

______

Note : pour des ajouts/précisions à cette liste, on peut contacter Patrice Létourneau à l’adresse courriel suivante :  patrice.letourneau (at) cegeptr.qc.ca

______

 

Voici l’horaire officiel de l’état des lieux de la philosophie au Québec :

 

Vendredi 22 novembre 2013

 

17h00      Accueil et présentation du projet

                 Christian Nadeau

 

17h30     La spécificité de la philosophie au Québec.  Un parcours historique.

                Jean-Claude Simard

 

Samedi 23 novembre 2013

 

09h00     L’histoire de l’enseignement de la philosophie au collégial et les archives de la philosophie québécoise

                Jean-Claude Simard, André Baril, Christian Boissinot, Pierre Després et Jean-Guy Lacroix

 

10h30     La place des femmes en philosophie au Québec

                Marianne Di Croce, Mélissa Thériault, Dominique Leydet et Ryoa Chung

 

12h30     Pause

 

13h30     Le rôle de la philosophie et de son enseignement dans une société comme la nôtre : première partie

                 Daniel Weinstock, Michel Seymour, Guy Rocher, Normand Baillargeon

 

15h00     Le rôle de la philosophie et de son enseignement dans une société comme la nôtre : deuxième partie

                 Benoît CastelnéracLouis-André Dorion, Patrice LétourneauAlain Voizard, Victor Thibodeau, Daniel D. Jacques, Thierry Layani

 

16h30     Pause

 

17h00     Points de comparaison.  La philosophie et ses institutions ailleurs dans le monde

                Marc Antoine Dilhac, Véronica Ponce, Mathieu Marion

 

Dimanche 24 novembre 2013

 

9h00     La philosophie et la question de l’offre d’emploi

               Benoit Dubreuil, Dany Lavigne, Vincent Fortier, Blandine Parchemal

 

10h30     La philosophie dans son rapport professionnel aux autres disciplines

                Frédéric Bouchard, Luc Faucher, Karine Fradet, Pierre Poirier, Patrick Deschênes

 

12h00     Pause

 

13h00     Les lieux de diffusion de la philosophie (revues savantes, édition, magazines, médias, etc.)

                Christian Nadeau, Giovanni Calabrese, Jean Bernier, Antoine Del Busso, Louis Samson

 

14h30     Remarques de fermeture

                Christian Nadeau